Covoiturage

Le covoiturage n’est pas forcément un partage des frais...

Le partage des frais a été instauré de façon systématique par les plateformes commerciales, prenant une commission sur chaque trajet. Le covoiturage peut procurer des avantages individuels (partager les dépenses de carburant et de maintenance, agrémenter les voyages, développer le lien social) et collectifs (augmenter le taux de remplissage des véhicules, diminuer les embouteillages et la pollution).

En France, le covoiturage est indemnisé dans la limite du barème fiscal kilométrique, ce qui permet au plus grand nombre de se déplacer. Le conducteur ne doit donc pas faire de bénéfices (l’argent qu’il reçoit doit correspondre au partage des frais liés au trajet). Il dépend de la motivation des particuliers et repose en grande partie sur un principe collaboratif d’auto-organisation mais peut être encouragé, coorganisé ou aidé par des collectivités ou entreprises qui y trouvent divers bénéfices.

Articles

Partager son véhicule via le covoiturage, c’est bien, mais l’autopartage c’est souvent mieux. Citiz montre la voie.

Parce que vous n’avez pas toujours besoin de votre voiture, co-voiturer lors de vos déplacements, c’est déjà bien, mais avez-vous pensé à une autre (...)

Amélioration des conditions de vie et réduction emprunte carbone, oui c’est possible !

A l’heure ou le mot écologie résonne un peu partout, une solution pour modifier notre façon de se déplacer, et réduire nos émissions de (...)

Mots-clés dans le même groupe

Autopartage

Plutôt que de disposer d’une voiture personnelle qui reste l’essentiel de son temps au garage ou sur une place de stationnement, l’utilisateur d’un (...)

Covoiturage

Le covoiturage n’est pas forcément un partage des frais... Le partage des frais a été instauré de façon systématique par les plateformes commerciales, (...)