Je dis Oui à Jedisnon.com, la plateforme qui apprend aux femmes à dire non

Je dis Oui à Jedisnon.com © Zurbains.com

Lancement de Jedisnon.com, la plateforme qui apprend aux femmes à dire non et à s’épanouir dans leur vie professionnelle.

Publié le

 Les filles et les garçons sont socialisés différemment

Dès leur plus jeune âge, les petites filles apprennent à sourire et à obéir, à être gentilles et dociles, et à dire oui. Les filles devenues femmes continuent souvent à se comporter de la même manière. Elles disent oui aux autres, s’effaçant derrière leurs attentes et leurs besoins, dans leur vie professionnelle comme personnelle. C’est à partir de ce constat que Stéphanie Lautecaze a créé la plateforme Jedisnon.com . Celle-ci recense une quarantaine de psychothérapeutes, coachs et sophrologues, qui apprennent aux femmes à oser dire non aux autres et à se dire oui à soi.

 Dire non : un apprentissage essentiel pour les femmes d’aujourd’hui

Jedisnon.com se donne pour mission de restaurer la capacité des femmes à dire non en dénouant les blocages personnels qui impactent leur vie personnelle et professionnelle. Elle vise également à promouvoir une culture saine au sein de l’entreprise et à stimuler la performance via la capacité à dire non et à s’affirmer. La plateforme répond aux besoins des femmes d’aujourd’hui, qui acquiescent à longueur de journée au sein de l’entreprise comme à la maison, pour faire plaisir à leurs collaborateurs, employeurs et enfants. Dire oui sans arrêt est problématique, car cela peut provoquer des états de burn-out et d’épuisement professionnel. « Si on a mis en place un mécanisme qui nous empêche de dire non, ou que l’on veut faire tout le temps plaisir, c’est qu’il y a une bonne raison : on a peur d’être rejetée, peur d’être abandonnée, et peur d’être mise sur la touche. Ce mécanisme n’est pas là par hasard, il est là pour nous empêcher de ressentir de la culpabilité », explique Stéphanie Lautecaze. Or, dire non tout en prenant soin de l’autre est possible : ce que montrent les thérapeutes, coachs et sophrologues de la plateforme Jedisnon.com, qui, tout en douceur, font émerger le non des femmes.

 Fonctionnement de la plateforme Jedisnon.com

Jedisnon.com donne accès aux femmes à une offre de soin de grande qualité unique sur le marché. La plateforme s’adresse aux entreprises qui souhaitent faire bénéficier leurs collaboratrices d’un accompagnement sur mesure, axé sur le « savoir dire non ». Les entreprises offrent plusieurs séances aux collaboratrices, ce qui leur permet de tester l’approche thérapeutique de la plateforme, d’apprendre à dire non et d’améliorer leur affirmation de soi. La plateforme jedisnon.com est simple d'utilisation. Sur son profil, chaque thérapeute décrit son expertise et propose une vidéo dans laquelle il ou elle décrit son accompagnement. Les femmes choisissent elles-mêmes leur thérapeute, puis prennent un rendez-vous par visioconférence. Si les séances sont concluantes, les femmes peuvent poursuivre le travail thérapeutique et payer en ligne leurs propres séances. Jedisnon.com organise également des afterworks, qui auront lieu dès la rentrée 2022 à Paris et en province. Des webinaires et ateliers seront proposés sur la page LinkedIn de Stéphanie Lautecaze.

 Un accompagnement psychopédagogique axé sur un point précis : dire non

Contrairement à la plupart des plateformes de bien-être et de santé mentale, qui sont très généralistes, Jedisnon.com se focalise sur un point précis : comment dire non. Tous les professionnels recensés par la plateforme ont dépassé personnellement cette difficulté, et ont été formés pour accompagner leurs patients dans l’atteinte de cet objectif.
La plupart des thérapeutes de Jedisnon.com ont été formés au concept gestaltiste de la saine agressivité. Celui-ci permet d’apprendre à confronter et à dire non de façon saine, en posant ses limites et en prenant soin de l’autre.
Les accompagnements proposés par la plateforme permettent aux femmes de revisiter leur histoire, de comprendre leurs schémas répétitifs, et de développer leur estime de soi. L’objectif est de prendre conscience de ses ressentis et émotions, pour trouver des pistes permettant de dire non en dépassant la gêne, la culpabilité, la honte ou encore la peur du rejet, de l’abandon et du conflit. Les thérapeutes, coachs et sophrologues sélectionnés par Jedisnon.com respectent tous les valeurs de la plateforme : confidentialité, individualité de l’approche, technicité et savoir-faire, humilité et authenticité.

 L’objectif : réduire les risques psychosociaux

Stéphanie Lautecaze, jedisnon.com
Stéphanie Lautecaze, jedisnon.com © jedisnon.com

Dans un premier temps, la plateforme Jedisnon.com a pour vocation d’aider les DRH à réduire les risques psychosociaux. Ensuite, elle se développera en direction du grand public, pour les femmes qui veulent travailler sur elles-mêmes indépendamment de leur entreprise. Jedisnon.com répond à un enjeu de santé publique en s’implantant sur le marché de la santé mentale qui coûte 80 milliards d’euros par an à la France : rien qu’en 2020, 2,5 millions de burn-out sévères ont été recensés. « Le burn-out est une incapacité à dire non qui pousse à l’épuisement professionnel  », souligne Stéphanie Lautecaze. « Si on considère que 14 390 000 femmes sont salariées en France et que 44% sont en détresse psychologique, alors jedisnon.com s’adresse à un marché potentiel de 6,3 millions de femmes », poursuit-elle.

Votre avis

Un commentaire ? Votre avis, lancement d'un débat ? Question ?

💬 Réagir à cet article Je dis Oui à Jedisnon.com, (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...