Pouvoir d’achat en chute libre : Top 10 des astuces pour économiser de l’argent, sans devenir radin pour autant

Pouvoir d’achat en chute libre : Top 10 des astuces pour économiser de l’argent, sans devenir radin pour autant © stock.adobe.com

Près de 60% des Français connaissent des fins de mois difficiles, ou ne peuvent épargner une partie de leur revenus selon leurs attentes. Retour aux bases du bon sens, avec 10 points pour vous permettre de regagner en pouvoir d’achat.

Publié le , mis à jour le


Certes, le titre "Top 10 des astuces pour économiser davantage" est aguicheur. Ces 10 points ne sont que du bon sens, mais parfois, alors que l’on connaît des difficultés à épargner, ou tout simplement à passer les fins de mois sans être dans le rouge, il est bon de revenir aux bases. 50% des Français connaissent des fins de mois difficiles [1]. Pour économiser, il faut moins dépenser. En 2022, après deux années de crise sanitaire, c’est la hausse des prix qui va devenir l’inquiétude principale des Français. Et pas seulement ceux de l’énergie ! Une forte inflation s’installe pour durer, les prix s’envolent. La guerre en Ukraine devrait également pousser fortement la hausse des prix de l’alimentaire. Les carburants et l’énergie sont en première ligne et battent records sur records. Mais tout le monde ne peut pas limiter sa consommation ou réduire ses déplacements. Il va donc falloir trouver d’autres pistes. Commencez évidemment par vérifier que vous percevez bien toutes les aides financières auxquelles vous avez droit. 30% des Français ne perçoivent pas les aides auxquelles ils ont droit. Cela représente 10 milliards d’euros d’allocations non distribuées aux Français.

 1 - Assurance Auto : changez d’assureur régulièrement !

Changer d’assurance auto, même sans changer de voiture, est source d’économies. Changer tous les 2 ans semble être le meilleur compromis. Dans la plupart des cas, la prime d’assurance que vous payez est basée sur la valeur de votre véhicule, au moment de votre souscription de votre police d’assurance. Mais au bout de 2 années déjà, la valeur de votre véhicule a déjà bien diminué. Pourquoi votre prime d’assurance, de son côté, augmenterait-elle ou resterait-elle stable ? Les assureurs profitent du fait que nombre d’assurés n’effectuent aucune veille concurrentielle sur les assurances auto lorsqu’ils sont déjà assurés. Et les "bons" assureurs proposant de réduire votre prime d’assurance auto au fil des années, liée à la perte de la valeur résiduelle de votre auto, sont encore trop rares. Certains assureurs profitent de ce fait afin de vous proposer des garanties sur la valeur de votre véhicule à neuf. Mais, bien évidemment, ce n’est jamais à votre avantage. Si votre assureur ne vous propose pas chaque année une réduction de votre prime d’assurance, changez d’assureur. Vous pourrez économiser de 10% à 15% au moins de réduction sur votre prime d’assurance en changeant d’assureur, tous les 2 ans, pour un même véhicule, tout en conservant les mêmes niveaux de garanties. Et surtout, même lorsque vous pensez être assuré via l’assureur se disant le moins cher du marché, via des publicités TV notamment, comparez toujours. Vous pourriez être surpris.
Vous roulez peu ? Le carburant est trop cher ? Tentez de souscrire plutôt une réelle assurance auto au kilomètre.
Du côté de l’assurance habitation, l’économie est plus faible. Mais cela vaut tout de même la peine de comparer. N’hésitez pas, cela ne coûte rien et ne peut que vous faire faire des économies.

 2 - Crédit immobilier en cours : changez d’assurance emprunteur

Point d’économie de plusieurs milliers d’euros, renégocier son crédit immobilier évidemment, mais également opter pour une assurance emprunteur moins chère est source d’économies à grande échelle. Une assurance emprunteur moins chère, c’est jusqu’à 20.000€ d’euros économisés. Il s’agit là du meilleur des cas, en général, les économies réalisées via un changement d’assurance emprunteur oscillent entre 5.000 et 10.000€. Cela vaut donc le coup ! Du côté du crédit immobilier en lui-même, la renégociation du crédit est, en générale, peu oubliée, tellement les médias ont lourdement insisté sur ce point.

 3 - Nouveau crédit immobilier ? Passez par un courtier !

Seulement 40% des emprunteurs ont recours aux services des courtiers en crédits immobiliers. C’est une faute grave :) En utilisant les services d’un courtier en crédits immobilier, l’emprunteur peut ainsi négocier bien plus facilement le taux de son crédit immobilier avec sa banque actuelle. Dans les faits, plus de la majorité des emprunteurs souscrivent leur crédit immobilier auprès de leur banque. En consultant la meilleure offre de crédit immobilier (TAEG, prenant en compte, tous les coûts du crédit), l’emprunteur peut ainsi demander à sa banque de s’aligner sur la meilleure offre du marché. En cas de désaccord, l’emprunteur pourra alors changer de banque. 30% des changements de banque effectués chaque année ont pour cause l’obtention d’un meilleure offre de crédit immobilier. Mais à ce jour, en moyenne, seulement 40% des emprunteurs ont recours aux services d’un courtier en crédit immobilier (services gratuits si aucun crédit n’est souscrit).

 4 - Achetez à la bonne période de l’année

Chaque année, c’est le même drame, des fraises en carton au mois de mars, des tomates sans goût en hiver, des agrumes dès septembre... Rien de bien logique. Et vous en payez le prix fort ! Achetez des biens produits localement, c’est s’assurer que le saisons de production sont globalement respectées.
Fruits et légumes : ce sera l’essentiel de vos économies. Arrêtez donc d’acheter des tomates avant l’été, des fraises au mois de mai, des cerises début juin... Selon votre région, achetez ces fruits et légumes durant leur pleine saison de production. Optez pour les circuits courts et évidemment évitez les magasins spécialisés Bio, dont les prix explosent du fait même de leur label. Des produits Bio sont vendus en circuits courts, sensiblement au prix de la grande distribution.
Voiture : si pour l’achat d’une voiture, neuve ou d’occasion récente (concessionnaire), la meilleure période est la fin d’année (les concessionnaires souhaitent boucler leurs objectifs).
Cadeaux de Noël : pour les jouets de Noël c’est par contre plus délicat. Il faut anticiper ses achats et ne pas acheter juste avant Noël. Il faut en effet bien viser. La meilleure période pour effectuer ses achats de Noël est la seconde quinzaine de novembre.

 5 - Achetez au bon endroit

Les écarts de prix entre les différents supermarchés peuvent être bien plus importants que vous ne l’imaginez. L’association UFC-Que Choisir a relevé le prix dans pas moins de 1.006 magasins et sur 2.885 sites drives appartenant aux enseignes Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Colruyt, E.Leclerc, Intermarché et Système U. Le verdict, comme l’année passée, est sans surprise : le réseau de franchisés E.Leclerc conserve sa première place. Le panier moyen, contenant 103 produits de marques nationales et de distributeurs, coûte 348€ chez E.Leclerc. La différence avec les autres enseignes peut varier jusqu’à 60€, Casino étant, une nouvelle fois, désigné comme étant l’enseigne la plus chère. Donc si la différence peut être de 60€ par panier, cela peut rapidement faire des centaines d’euros au cours d’une année.
Le cashback : bien que n’étant pas une réelle source d’économie (la majorité des consommateurs étant davantage incités à acheter des produits dont ils n’ont pas vraiment besoin), si vous devez impérativement acheter quelque chose, vérifiez que vous ne pouvez bénéficier d’un programme de cashback. Les cartes de type AuMax pour moi peuvent vous aider, gratuitement, à bénéficier de programmes de cashback.

 5 - Réduisez vos consommations d’énergie

Afin de limiter sa consommation d’électricité, c’est facile ! Il suffit d’éteindre tous vos appareils mis en veille, notamment votre TV et écrans d’ordinateurs. N’hésitez pas non à stopper vos Box et autres appareils électriques dont vous n’avez pas toujours usage, et notamment quand vous partez en vacances. Certains pensent même qu’éteindre son chauffe-eau durant les vacances peut être une source d’économie. Ce point reste discutable. Mais éteignez évidemment la lumière d’une pièce quand vous la quittez (Ce n’est pas Versailles ici !). Enfin, sachez que si votre congélateur n’est pas bien entretenu (présence de glace), il consommera davantage d’électricité (près de 20€ par an !).
Pour le chauffage au gaz, c’est encore plus simple. La diminution d’un seul degré de la température chez vous c’est 7% de consommation de gaz en moins ! (moyenne constatée). C’est juste énorme. Habillez-vous correctement en hiver, c’est meilleur pour la santé d’ailleurs de ne pas être dans des locaux trop chauffés. Les prix du gaz, au tarif réglementé, sont bloqués jusqu’au 1er janvier 2023.
Changer de fournisseur d’énergie ? En ces temps où les prix de l’énergie explosent, évidemment, ne cédez pas aux sirènes des pseudos-comparateurs de prix de l’énergie, ou encore de ces sites qui vous aident soi-disant à faire des économies en changeant de fournisseur d’énergie. Le mieux pour 2022 et 2023 est de conserver EDF comme fournisseur d’électricité. En effet, les tarifs sont encadrés par l’Etat et le gouvernement fait en sorte que les prix n’explosent pas. Si vous avez fait le mauvais choix auprès d’un fournisseur alternatif d’électricité, vous pouvez toujours revenir en arrière. En revanche, pour le gaz, vous ne pouvez plus revenir au fournisseur historique après l’avoir quitté. Fallait réfléchir avant :)
Bien évidemment, vous pouvez changer de fournisseur d’énergies, ce n’est pas faute d’être démarché. Mais attention aux vrais faux bons plans. Si le tarif du Kw/H sera plus facile, le prix de l’abonnement peut être plus élevé. Or, si vous faites attention à votre consommation d’énergie, il vaut mieux avoir un abonnement le moins cher possible.

 7 - Carburants : voiture électrique, E85 ou hydrogène ?

Le bons sens, vous en avez. Vous ne prenez plus votre voiture pour effectuer 2 km... Votre vélo est bien meilleur pour votre santé. Réduire sa consommation de carburant, c’est la première source d’économie. Mais parfois, pas d’autre moyen.
La France a produit 1,2 milliard de litres de super éthanol dont les deux tiers sont consommés dans le pays. Le tiers restant étant exporté. 1 072 stations distribuent l’E85 en France, soit plus que pour le GPL. Le E85 est composé à 15 % d’essence et à 85 % d’un carburant issu de la distillation de betteraves maïs, blé, résidus sucriers et amidonniers.
Jusqu’à -35% de réduction sur votre budget carburant : Alors que le prix du litre de E85 n’est que de 0.65€, pour un livret de diesel à 1.50€, mais attention la consommation aux 100km n’est pas identique. Si pour un véhicule essence, une consommation est de 7.31 litres aux 100km, en E85 il vous faudra compter près de 9 litres de consommation aux 100km.

 8 - Pas de petites économies ?

Gérer son argent, c’est anticiper ! Quand le consommateur sait que les prix vont augmenter, acheter avant la hausse de prix, d’une chose que l’on aurait dans les cas achetée, c’est réaliser des économies. Certes, c’est vrai dans une faible mesure pour les timbres postaux, car les sommes en jeu sont très faibles. Déjà, nous nous en servons de moins en moins de timbres, mais tout de même. Il suffit de choisir le tarif courrier le moins cher, et hop vous faîtes ainsi des économies. Le tarif le moins cher est évidemment l’éco-pli... Et non pas le timbre vert. Ce n’est donc en rien une astuce... Juste du bon sens. Le délai indicatif d’envoi ne veut strictement rien dire. Nous avons effectué plusieurs tests d’envoi à ces différents tarifs, les courriers sont toujours arrivés le même jour.
Mais il y a mieux, comme vous savez que le prix des timbres augmente le 1er janvier de chaque année... Et bien pourquoi ne pas faire le plein de timbres en fin d’année ? En 2022, le prix des timbres a grimpé de +11%... Les épargnants avertis ont fait le plein fin 2021 !
Farine, pain, pâtes, les prix vont grimper ? Je stocke, mais sans exagération ! De même, encore de faibles économies, l’on vous promet que la farine et votre pain vont voir leurs prix grimper, avec la guerre en Ukraine, pourquoi ne pas anticiper ? Quelques baguettes de pain au congélateur ? Car il n’existe pas de petites économies, tout mis bout à bout est le début d’un ruisseau...
Réduisez vos frais bancaires : là encore, quand certains sites vous annoncent jusqu’à 250 euros d’économies sur vos frais bancaires, il faut vraiment que vous ne soyez pas doué ! L’on nous prend parfois pour des lapins de 6 semaines. Dans la très grande majorité des cas, les écarts de frais bancaires entre banques sont faibles. Mais si évidemment vous êtes client.e d’une banque traditionnelle et ne mettez jamais les pieds dans une agence bancaire, pourquoi ne pas passer à la banque en ligne ? Vous économiserez quelques dizaines d’euros à l’année, pour le même service. Encore une contribution supplémentaire à votre petit ruisseau... Épargnez davantage en réduisant vos frais bancaires.

 9 - Réduisez vos frais de santé avec 100% Santé !

Lunettes de vue, prothèses dentaires, aides auditives… Ces dispositifs médicaux sont souvent onéreux et les frais assumés par l’assuré (le reste à charge) particulièrement élevés. L’opération 100% santé, permettant de bénéficier d’un reste à charge de 0 € n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, même pour s’équiper de prothèses auditives. Pas moins de 10 millions de Français en ont bénéficié en deux années seulement. Quand il ne faut rien payer, les Français ne grincent plus des dents (prothèses dentaires) et entendent bien (prothèses auditives) en profiter. Le programme 100% santé, ou 0€ de reste à charge, est un véritable carton. À première vue, seul l’optique fait encore de la résistance, mais avec un reste à charge moyen relativement faible de 40€.

 10 - Optez pour des placements à moindres frais

Épargnez mieux : 30% des Français peuvent souscrire un LEP, le meilleur placement épargne qui soit actuellement, et pourtant, la majorité d’entre eux ne l’ont toujours pas fait ! Le taux du LEP étant de 2,20% net, c’est toujours cela de pris ! Bien plus que sur le livret A ! Toutes les banques traditionnelles proposent le LEP. Aucune obligation de souscrire le moindre package ou autre offre commerciale dont vous n’avez pas besoin.
Si vous avez réussi à économiser un peu... Là encore, aucune révélation ni secrets. Et pourtant, la majorité des placements effectués par les épargnants le sont sur des produits financiers truffés de frais. Commencez par l’épargne réglementée, entièrement gratuite et sans risque (Livret A, LDDS, LEP, livret jeune, etc.). Évitez les sirènes des placements à rendements plus élevés. Le krach boursier de 2022 couve. Le meilleur exemple est évidemment en Assurance-Vie. Non seulement les plus mauvais contrats d’assurance-vie du marché sont les plus souscrits, mais ce sont également les plus chargés en frais. Comment peut-on alors se plaindre que son pouvoir d’achat est en baisse ? Il suffit de ne pas souscrire ces placements que votre banque traditionnelle vous propose, et d’aller voir la concurrence ! Désormais, les contrats d’assurance-vie performants, sont sans frais sur les versements et proposent des frais de gestion parmi les plus faibles du marché. Mieux et moins cher ! Pourquoi ne pas en profiter ?

L’adresse originale de cet article est https://www.francetransactions.com/...

🔍 Avis & notations

Avis des lecteurs de Pouvoir d’achat en chute libre : Top 10 des astuces pour économiser de l’argent, sans devenir radin pour autant :
Aucun avis
Aucun avis

Un commentaire ? Votre avis, lancement d'un débat ? Question ?

💬 Réagir à cet article Pouvoir d'achat en (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...