Centrale thermique du Larivot : l’État choisit l’énergie sale © stock.adobe.com

Centrale thermique du Larivot : l’État choisit l’énergie sale

Publié le  à 0 h 0

En dépit de l’impératif climatique, l’État choisit d’investir près de 500 millions d’euros dans le thermique, mettant à mal tout espoir d’atteindre ces prochaines années l’autonomie énergétique de la Guyane par le développement des énergies renouvelables. Guyane Nature Environnement s’oppose à ce projet, d’autant plus fortement que des solutions moins coûteuses et plus écologiques existent.

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!