Vacances : les Français n’ont jamais été aussi nombreux à partir qu’en 2018

En 2018, 35.5 millions de Français sont partis en vacances, soit 66% de la population, un record historique. Ce record est principalement tiré par le succès des courts séjours marchands (soit une à trois nuits consécutives dans un hébergement payant), pour lesquels 38% des Français ont opté, soit une hausse de 5 points en un an.

jeudi 14 mars 2019, par

35,5 millions de Français sont partis en vacances l’année dernière. Le budget s’affiche en légère hausse, avec un panier moyen de 523 euros pour le vol et l’hôtel, selon les données compilées par Opodo.

Le nombre de Français partis en vacances a atteint un record en 2018, selon le 17e baromètre annuel Opodo-Raffour [2] publié mardi 12 mars. L’an dernier, le taux de départ global des Français en séjours de loisirs s’est établi à 66% - contre 64% en 2017 - pour un total estimé à 35,5 millions de Français partis.

"C’est un taux jamais atteint depuis 17 ans que le baromètre existe, avec 700.000 personnes de plus parties par rapport à 2017", résume à l’AFP Guy Raffour, président du cabinet spécialisé Raffour Interactif, qui met entre autres en avant la météo et la chaleur "qui ont été favorables aux départs".

Le succès des courts séjours de dernière minute

Ce record est principalement tiré par le succès des courts séjours marchands (soit une à trois nuits consécutives dans un hébergement payant), pour lesquels 38% des Français ont opté, soit une hausse de 5 points en un an.
"Ces courts séjours sont plébiscités car ils se réservent davantage à la dernière minute en fonction d’une météo favorable, avec un budget plus réduit et l’envie d’expérimenter de nouveaux lieux, de tester des destinations", résume Guy Raffour.

"Ces courts séjours dans des capitales européennes sont une tendance très forte, avec en tête Lisbonne, Porto ainsi que Rome qui a détrôné Londres de la troisième place l’an dernier", renchérit Benoît Crespin, directeur France d’eDreams-Odigeo (Opodo, Go Voyages).

Les Français profitent de la baisse des tarifs aériens

Le budget alloué aux vacances s’affiche en légère hausse, avec un panier moyen de 523 euros pour le vol et l’hôtel en 2018, contre 518 euros en 2017, selon les données compilées par Opodo, "la part du vol dans ce +package+ étant en baisse, à 298 contre 324 euros, ce qui montre que les Français profitent de la baisse des tarifs aériens", relève Benoît Crespin.


[1Le baromètre a été réalisé de janvier à février 2019 par le Cabinet Raffour Interactif, par téléphone, auprès de 1.005 Français représentatifs de la population âgés de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas croisés.

[2Le baromètre a été réalisé de janvier à février 2019 par le Cabinet Raffour Interactif, par téléphone, auprès de 1.005 Français représentatifs de la population âgés de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas croisés.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Crédit immobilier : l'obligation de domiciliation des revenus en échange d'un taux négocié bientôt supprimée

lundi 18 mars 2019

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation (...)

Emprunt immobilier : la domiciliation des revenus bientôt supprimée

lundi 18 mars 2019

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation (...)

Casseurs / Gilets Jaunes : interdire les manifestations, déjà illégales, sur les Champs-Élysées aiderait en quoi ?

lundi 18 mars 2019

Selon le quotidien Le Parisien, le Président envisagerait d’interdire toute manifestation sur les Champs-Élysées, histoire de ne pas viser (...)

La BCE se lance dans les sondages d'opinions sur les anticipations de sa politique monétaire

dimanche 17 mars 2019

Miroir miroir... La BCE se lance dans la construction d’un nouvel indicateur concernant l’orientation de sa politique monétaire. A (...)