Pas de luxe dans l’empire du soleil rouge !

Pékin ne veut pas d’incitation visible à la richesse.

La Chine fleurit de milliardaires, mais considère que c’est incompatible avec l’harmonie d’une société. Une curieuse façon de vouloir masquer les inégalités

mercredi 23 mars 2011, par

La Chine fleurit de milliardaires, mais considère que c’est incompatible avec l’harmonie d’une société. Une curieuse façon de vouloir masquer les inégalités sociales qui rongent le pays.

À quoi bon être riche, si on ne peut plus afficher son opulence ? Pékin s’en prend aux thermomètres à défaut de pouvoir s’en prendre à la fièvre... de l’or.

L’empire du Milieu, tout en se réclamant toujours du socialisme, s’est lancé avec toute sa puissance dans la construction d’une société capitaliste très classique, ce qui génère des risques d’explosion sociale que commencent à redouter les autorités chinoises. Il faut dire que les Chinois ont appliqué toutes les vieilles recettes libérales, réduisant drastiquement les effectifs de la fonction publique, les faisant passer de 113 à 67 millions en moins de 10 ans. La santé publique a été massacrée et même l’éducation publique a vu son budget s’écrouler dans le budget général de l’Etat.

Le développement économique de la Chine a creusé les inégalités entre les villes et les provinces, dont certaines sont extrêmement pauvres, ce qui provoque d’ailleurs de véritables exodes de populations.

Si un Chinois sur deux a une assurance médicale en ville, dans les campagnes la proportion tombe à un sur dix ! Quand on ajoute que plus de 600 millions de travailleurs chinois ne cotisent pas à un régime de retraite, on voit la bombe à retardement qui grossit dans un pays où les plus de 65 ans sont déjà plus de 100 millions. Or la Chine est devenue la deuxième puissance économique mondiale, avec pour 2010 un taux de croissance de 10,3%.

Selon le magazine américain Forbes, la Chine compte officiellement 115 milliardaires. Si le chiffre exact est discuté, il n’en demeure pas moins que la Chine est désormais le deuxième pays, en nombre de milliardaires, après les Etats-Unis. La toute récente décision des autorités chinoises de punir de fortes amendes, toute publicité ostentatoire sur des articles de luxe apparaît comme dérisoire face au grondement qui monte dans la population, qui supporte de moins en moins les inégalités.

S’en prendre à l’usage d’adjectifs ou de qualificatifs qui font trop visiblement ressortir le côté trop luxueux de certains produits est stupide. Or les Chinois ne sont pas plus stupides que d’autres...

Dans un pays aussi gigantesque, si une révolte populaire prenait forme, nul doute qu’elle pourrait prendre la dimension d’un véritable tsunami.
Les dirigeants chinois prennent conscience du problème et vont lancer un plan quinquennal visant notamment à améliorer le sort des plus modestes de leurs concitoyens qui n’ont rien vu de la croissance de l’économie de leur pays. Les quelque 74 000 manifestations de mécontentement recensées dans le pays en 2009, contribuent visiblement à faciliter la prise de conscience des dirigeants que quelque chose ne tourne pas rond au pays de Confucius.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Crédit immobilier : l'obligation de domiciliation des revenus en échange d'un taux négocié bientôt supprimée

lundi 18 mars 2019

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation (...)

Emprunt immobilier : la domiciliation des revenus bientôt supprimée

lundi 18 mars 2019

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation (...)

Casseurs / Gilets Jaunes : interdire les manifestations, déjà illégales, sur les Champs-Élysées aiderait en quoi ?

lundi 18 mars 2019

Selon le quotidien Le Parisien, le Président envisagerait d’interdire toute manifestation sur les Champs-Élysées, histoire de ne pas viser (...)

La BCE se lance dans les sondages d'opinions sur les anticipations de sa politique monétaire

dimanche 17 mars 2019

Miroir miroir... La BCE se lance dans la construction d’un nouvel indicateur concernant l’orientation de sa politique monétaire. A (...)