Les prix de l’immobilier ne cessent de progresser !

Les classes moyennes en difficulté.

Malgré une baisse historique des taux bancaires, acquérir un bien immobilier devient de plus en plus inaccessible aux classes moyennes.C’est le chiffre choc

mercredi 9 février 2011, par

Malgré une baisse historique des taux bancaires, acquérir un bien immobilier devient de plus en plus inaccessible aux classes moyennes.

C’est le chiffre choc de l’inflation immobilière : à pouvoir d’achat et à prix constants, un candidat à l’accession à la propriété ne pourra plus acquérir aujourd’hui que la moitié de la surface qu’il aurait acquis 12 ans plus tôt.

On connaît les prix de l’immobilier de Paris intra-muros ; même si les experts immobiliers soulignent qu’ils restent inférieurs à ceux des grandes capitales européennes, il n’en demeure pas moins que même les classes moyennes aisées sont obligées de s’expatrier ou de renoncer à se loger dans la Ville lumière. Mais Paris n’est que la caricature d’une montée des prix de l’immobilier qui n’en finit pas de battre des records sur l’ensemble du territoire national.

Les données révélées par une étude de la société Empruntis apportent un témoignage particulièrement concret et intéressant sur le pouvoir d’achat immobilier de nos concitoyens.

Empruntis définit le pouvoir d’achat immobilier comme étant la capacité des ménages à acheter un logement, en intégrant les taux de crédit et l’évolution des prix. Il ressort qu’en 12 ans, ce pouvoir d’achat spécifique aurait diminué de 50% ! Autrement dit, un particulier disposant de 10 000 € d’apport personnel et pouvant rembourser 1 000 € par mois sur 25 ans, aurait pu acheter un logement de 132 m2, il y a 12 ans. Aujourd’hui, dans les mêmes conditions financières, il ne pourrait plus acquérir qu’un bien de 65 m2...

Certes, il s’agit de moyennes sur toute la France, mais il est clair que tous les centres-villes des grandes agglomérations sont concernés par ces chiffres.

La toute récente augmentation des taux de crédit long terme va encore diminuer la capacité d’emprunt des particuliers, sans faire baisser les prix, d’où une situation de blocage d’un marché immobilier déjà restreint. La France de propriétaires voulue par le président de la République n’avance plus...

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Crédit immobilier : l'obligation de domiciliation des revenus en échange d'un taux négocié bientôt supprimée

lundi 18 mars 2019

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation (...)

Emprunt immobilier : la domiciliation des revenus bientôt supprimée

lundi 18 mars 2019

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation (...)

Casseurs / Gilets Jaunes : interdire les manifestations, déjà illégales, sur les Champs-Élysées aiderait en quoi ?

lundi 18 mars 2019

Selon le quotidien Le Parisien, le Président envisagerait d’interdire toute manifestation sur les Champs-Élysées, histoire de ne pas viser (...)

La BCE se lance dans les sondages d'opinions sur les anticipations de sa politique monétaire

dimanche 17 mars 2019

Miroir miroir... La BCE se lance dans la construction d’un nouvel indicateur concernant l’orientation de sa politique monétaire. A (...)