L’eau de la terre proviendrait d’astéroïdes et non de comètes

L’eau sur terre n’est pas la même que sur la comète Tchouri

La connaissance de notre planète progresse. La provenance de l’eau de la Terre viendrait donc des astéroïdes, ayant frappé notre planète il y a 3,9 milliards d’années. Un enseignement donné par la sonde Rosetta.

jeudi 11 décembre 2014, par

La sonde Rosetta a livré un des premiers secrets de l’espace. L’eau de la terre ne proviendrait pas des comètes, comme logiquement nous pouvions le penser, mais d’astéroïdes. Ces derniers auraient donc frappé la Terre il y a 3,9 milliards d’années

Le bon nom des objets célestes
Le bon nom des objets célestes © fotolia.com

Mais astéroïdes et comètes, quelles différences ?

Dans l’espace, tous les cailloux portent un nom spécifique selon leur trajectoire...

li Astéroïde

Les astéroïdes sont généralement les plus gros morceaux de roches qui proviennent de la ceinture d’astéroïdes située entre les orbites de Mars et Jupiter. Parfois, leurs orbites sont perturbées ou modifiées et certains astéroïdes finissent par se rapprocher du Soleil et donc de la Terre.

li Comètes

Les comètes renferment davantage de glace, de méthane, d’ammoniaque et d’autres composés en leur sein qui développent un nuage cotonneux autour d’elles, appelé le coma ou chevelure, ainsi qu’une queue, lorsqu’elle se rapproche Soleil. Les comètes sont censées provenir de deux sources différentes : il y a les comètes périodiques (celles qui prennent plus de 200 ans pour compléter une orbite autour du Soleil) qui proviennent du nuage d’Oort. Les comètes à courte période ou rasantes (celles qui prennent moins de 200 ans pour compléter une orbite autour du Soleil) proviennent de la ceinture de Kuiper.

Savoir d’où l’eau de la Terre provenait

C’était l’un des objectifs de la sonde Rosetta sur la comète Tchouri : savoir d’où l’eau terrestre provient. Ce mercredi, une étude publiée dans la revue américaine Science montre que la sonde n’a pas trouvé d’eau océanique dans la comète Tchouri. Autrement dit, l’eau de la comète et celle de la Terre sont différentes. "Nous devons conclure que l’eau terrestre a été plus probablement apportée par des astéroïdes que par des comètes", a expliqué lors d’une conférence de presse Kathrin Altwegg de l’Université suisse de Berne, principal auteur de cette étude.

L’eau découverte sur la comète "Tchouri" n’est pas la même que l’eau terrestre. Les explications de Francis Rocard, responsable des programmes d’explorations solaires du CNES

A l’aide d’un spectromètre, les chercheurs ont déterminé que la signature atomique des molécules d’eau captées à proximité de Tchourioumov est très différente de celle se trouvant sur la Terre. "A mon avis, ce résultat de Rosetta ne bouleverse pas les choses mais les rend un peu plus complexes qu’on ne le pensait, tout en renforçant l’hypothèse des astéroïdes" comme source de l’eau terrestre, a expliqué à l’AFP Francis Rocard, responsable du programme Rosetta au Centre national d’études spatiales.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

France : le patrimoine net des ménages a augmenté de 3,8% en 2017

jeudi 17 janvier 2019

Le patrimoine net des ménages en France a augmenté de 3,8% en 2017, après 3% en 2016, une hausse imputable aux deux tiers aux prix de (...)

Crédits immobiliers en France : désormais sous l'inflation, les taux n'ont pas rebondi en 2018

jeudi 17 janvier 2019

Les banques françaises ont légèrement abaissé en décembre les taux d’intérêts des crédits immobiliers aux particuliers, ces derniers achevant (...)