Sécu : le Sénat rétablit l’indexation des retraites sur l’inflation

Le Sénat à majorité de droite a rétabli vendredi, lors de l’examen du budget de la Sécu, l’indexation sur l’inflation des pensions de retraite et allocations familiales, mesure assortie d’un relèvement de l’âge de départ à la retraite à 63 ans.

vendredi 16 novembre 2018, par

Sécu : le Sénat rétablit l’indexation des retraites sur l’inflation

L’Assemblée nationale a voté le 30 octobre une limitation à 0,3% de la revalorisation de ces prestations sociales, bien en-deçà de l’inflation, pour économiser 1,8 milliard d’euros.

L’amendement voté par le Sénat à main levée "permet de redonner du pouvoir d’achat à une majorité de retraités", a déclaré René-Paul Savary , rapporteur pour la branche vieillesse.

Pour le PS, Corine Féret a dénoncé la "triple peine" pour les retraités de la désindexation voulue par le gouvernement, après la "non-revalorisation" des pensions en 2018 et la hausse de la CSG.

"C’est de la démagogie que de dire que nous nous attaquons aujourd’hui aux retraités", a contre-attaqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn.

La limitation à 0,3% de la revalorisation, "c’est un choix du gouvernement", a-t-elle affirmé. "Nous avons ciblé toutes nos aides en faveur des plus modestes".

Les minimas sociaux ne sont pas concernés par la limitation de la revalorisation voulue par le gouvernement et évolueront eux en fonction de l’inflation.

Certaines prestations bénéficieront d’une revalorisation exceptionnelle, notamment le minimum vieillesse et l’allocation adultehandicapé.

Pour "compenser" le coût d’un rétablissement de l’indexation, le Sénat a voté par 198 voix (LR, centristes, PS) contre 111 (PS, CRCE, LREM) un dispositif progressif de relèvement de l’âge de départ à la retraite, pour arriver à 63 ans en 2020.

Le relèvementde l’âge de départ "est un critère "inéluctable si on ne veut pas aller vers des retraites trop basses", a défendu M. Savary.

"Nous sommes fondamentalement contre", a affirmé Laurence Cohen pour le CRCE (à majorité communiste).

Le groupe socialiste est "totalement opposéà la désindexation" des pensions de retraites, a déclaré Yves Daudigny. "Dans le même temps nous sommes opposés à cette mesure de relèvement de l’âge de départ à la retraite".

Une partie du financement de la réindexation serait en outre assurée par une "participation exceptionnelle" des organismes complémentaires, votée mercredi par le Sénat.

Les sénateurs ont adopté à main levée la 4e et dernière partie (dépenses) du projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

L’ensemble du texte sera soumis à un vote solennel mardi prochain.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Habitat indigne : démission d'un élu LR qui louait un appartement dans un immeuble en péril

mardi 11 décembre 2018

Unélu LR de Marseille, Thierry Santelli, qui louait un appartement situé dans un immeuble déclaré en péril imminent à une famille, a (...)

Paris : premier pas vers un nouvel encadrement des loyers

mardi 11 décembre 2018

La mairie de Paris se porte officiellement candidate pour expérimenter de nouveau, et en vertu de la loi Elan, l’encadrement des loyers, (...)

Primes de Noël 2018 pour les plus modestes : 152€ pour une personne seule, 320€ pour une famille avec 2 enfants

mardi 11 décembre 2018

Cette année encore, 2,3 millions de Français sont concernés par ces primes de Noël, annoncées à titre exceptionnel, comme chaque année, par (...)

Le gouvernement s'intéresse aux agents immobiliers, peu présents dans la loi logement

mardi 11 décembre 2018

Le Premier ministre a lancé une mission parlementaire pour réfléchir à une évolution du modèle des agents immobiliers, une question peu (...)

SMIC : 100 euros nets de plus par mois, au plus tard en avril 2019, sans charges supplémentaires pour les entreprises

mardi 11 décembre 2018

Il ne s’agit pas d’une hausse de SMIC, au sens réglementaire du terme, aucun coup de pouce supplémentaire n’est donné au SMIC directement. (...)

Évasion fiscale : représentants des banques et grandes entreprises convoqués à l'Élysées

mardi 11 décembre 2018

Emmanuel Macron recevra mardi et mercredi les représentants des banques et des grandes entreprises pour leur demander de participer à (...)