Sécu : Buzyn défend au Sénat un budget qui protège mieux les plus fragiles

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a défendu lundi au Sénat, à majorité de droite, un budget de la Sécurité sociale pour 2019 qui protège mieux les plus fragiles.

lundi 12 novembre 2018, par

Sécu : Buzyn défend au Sénat un budget "qui protège mieux les plus fragiles"

Ce projet de loi "trace les perspectives d’avenir, celle d’une Sécurité sociale équilibrée, bientôt désendettée,qui investit dans son système de santé et protège mieux les plus fragiles", a déclaré Mme Buzyn devant les sénateurs qui ont entamé l’examen du texte, déjà adopté en première lecture par l’Assemblée nationale.

"J’assume de consacrer d’abord les moyens de notre solidarité nationale à ceux qui en ont le plus besoin", a affirmé la ministre, anticipant les critiques de la très grande majorité des sénateurs qui entendent bien faire front pour défendre le pouvoir d’achat des retraités.

"Toutes les prestations évolueront en 2019 et 2020 d’au moins 0,3%, les minimaux sociaux évolueront pour leur part au rythme de l’inflation et certains comme les minima vieillesse et l’allocation adulte handicapé bénéficieront de revalorisations exceptionnelles", a-t-elle fait valoir.

Pour "protéger les plus fragiles", le texte comporte "deux avancées sociales majeures", a fait valoir la ministre, citant le dispositif du "reste à charge zéro" - remboursement intégral par la sécurité sociale et les complémentaires de certaines lunettes, prothèses dentaires et auditives - et pour les plus pauvres, la fusion de la couverture maladie universelle et de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS).

Rappelant que "ce sont plus de 500 milliards d’euros que les Français consacrent à leur Sécurité sociale", Agnès Buzyn a une nouvelle fois souligné que "pour la première fois depuis 18 ans le régime général et le Fonds de solidarité vieillisse seront équilibrés" en 2019.

"Le gouvernement confirme l’objectif de faire disparaître la totalité de la dette de la Sécurité sociale à l’horizon 2024", a-t-elle ajouté.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Habitat indigne : démission d'un élu LR qui louait un appartement dans un immeuble en péril

mardi 11 décembre 2018

Unélu LR de Marseille, Thierry Santelli, qui louait un appartement situé dans un immeuble déclaré en péril imminent à une famille, a (...)

Paris : premier pas vers un nouvel encadrement des loyers

mardi 11 décembre 2018

La mairie de Paris se porte officiellement candidate pour expérimenter de nouveau, et en vertu de la loi Elan, l’encadrement des loyers, (...)

Primes de Noël 2018 pour les plus modestes : 152€ pour une personne seule, 320€ pour une famille avec 2 enfants

mardi 11 décembre 2018

Cette année encore, 2,3 millions de Français sont concernés par ces primes de Noël, annoncées à titre exceptionnel, comme chaque année, par (...)

Le gouvernement s'intéresse aux agents immobiliers, peu présents dans la loi logement

mardi 11 décembre 2018

Le Premier ministre a lancé une mission parlementaire pour réfléchir à une évolution du modèle des agents immobiliers, une question peu (...)

SMIC : 100 euros nets de plus par mois, au plus tard en avril 2019, sans charges supplémentaires pour les entreprises

mardi 11 décembre 2018

Il ne s’agit pas d’une hausse de SMIC, au sens réglementaire du terme, aucun coup de pouce supplémentaire n’est donné au SMIC directement. (...)

Évasion fiscale : représentants des banques et grandes entreprises convoqués à l'Élysées

mardi 11 décembre 2018

Emmanuel Macron recevra mardi et mercredi les représentants des banques et des grandes entreprises pour leur demander de participer à (...)