Retraités : on leur fait les poches, accuse Bertrand (ex-LR)

Le président de la région Hauts-de-France, Xavier Bertrand (ex-LR), a accusé dimanche le gouvernement de faire les poches des retraités, jugeant qu’Emmanuel Macron considère les baby boomers comme des profiteurs.

dimanche 9 septembre 2018, par

Retraités : "on leur fait les poches", accuse Bertrand (ex-LR)

"C’est un vrai scandale ce qui va se passer", a déclaré M. Bertrand sur LCI, alors que le gouvernement a annoncé que les retraites augmenteraient moins vite que l’inflation d’ici à 2020.

"Quand on change les règles du jeu, en leur disant +ça devait être l’inflation, mais pour vous ce sera moins+, on leur fait les poches", a-t-il accusé, rappelant queles retraités ont également été touchés par la hausse de la CSG.

"Le président de la République a un problème avec les baby boomers, c’est comme s’il les considérait comme des profiteurs. C’est ça, le fond de sa pensée", a affirmé l’ancien ministre.

"Il faut bien voir que les retraités ont travaillé, et que leur travail hier compte autant que le travail d’aujourd’hui de ceux qui sont en activité", a-t-il souligné.

"On avait beaucoup de gens qui se disaient : +ce n’est pas un président pour nous+, mais les retraités se disent aujourd’hui +c’est un président contre nous+", a ajouté M. Bertrand, pour qui "il y a une colère qui monte".

En revanche, M. Bertrand a indiqué que s’il était parlementaire, il voterait la suppression des cotisations salariales sur les heures supplémentaires, "parce que c’est un plus de pouvoir d’achatpour ceux qui travaillent".

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Exclusivité BforBank : jusqu'à 200€ offerts pour l'ouverture de votre compte courant et votre livret épargne BforBank

jeudi 15 novembre 2018

Cela ressemble déjà aux cadeaux de Noël ! BforBank frappe fort en proposant jusqu’à 200€ de primes et de bons d’achat Amazon jusqu’au 20 (...)

Le Sénat vote une participation exceptionnelle des organismes complémentaires

jeudi 15 novembre 2018

Le Sénat a adopté mercredi soir un amendement au projet de budget de la Sécurité sociale pour 2019 instaurant une participation (...)