Prélèvement à la source : 250.000 appels en une seule journée, n’ayez pas peur d’attendre un peu...

Le prélèvement à la source est une véritable petite révolution, pour le pays ayant la fiscalité l’une des plus complexe au monde, c’est logiquement source de nombreuses questions. Les services de Bercy ont donc mis en place une plateforme dédiée pour répondre aux questions des contribuables. Et forcément, les questions ne manquent pas...

vendredi 4 janvier 2019, par

Numéro d’appel : le serveur vocal est assez pénible...

Le numéro d’appel spécial prélèvement à la source est le 0 809 401 401. Inutile de dire que le service est plus que chargé. Tous les agents déployés sont saturés d’appel. Ils seraient 750 agents en charge de répondre aux appels des contribuables.

250.000 appels en une seule journée

Les services de Bercy ont communiqué les statistiques de fréquentation de la plateforme d’aide sur la première journée d’hier. 250 000 appels. 70 000 demandes ont été immédiatement satisfaites via le serveur vocal interactif et 180 000 demandes de mise en relation.

Bercy a également publié ce jour une première liste des 4 questions/réponses concernant le prélèvement à la source les plus fréquemment posées.

En plus de ces questions/réponses, il faut savoir...

1. Un revenu est toujours déclaré et taxé l’année de son versement comme c’était le cas avant. Un revenu 2018 versé en 2019 n’est donc pas taxé ni déclaré en 2018 mais en 2019 : il n’y a pas de double imposition avec le prélèvement à la source.

2. L’impôt et le taux de taux de prélèvement à la source sont calculés et appliqués sur le net imposable (avant CSG / CRDS et non sur le net à payer) comme c’était le cas avant : il n’y a pas de changement avec le prélèvement à la source

Côté web, pas mieux, c’est la surcharge...

Internet :

  • 16 000 courriels reçus
  • 800 000 connexions sur impots.gouv.fr

288 000 connexions au service « gérer mon prélèvement à la source » dont :

  • 131 000 demandes de changement abouties
  • 57 000 demandes de modulation : 40 000 à la baisse et 17 000 à la hausse (très utile pour éviter d’avoir un solde à payer trop important en septembre).
  • 9 000 demandes d’individualisation de taux au sein du foyer
  • 2 600 renonciations à l’option pour l’individualisation pour un retour au taux foyer
  • 1 500 déclarations de mariage
  • 2 300 déclarations de divorce

Nombre de personnes soumises au prélèvement à la source en ce début janvier :

  • Retraites complémentaires AGIRC ARRCO : 15 millions
  • Retraités SNCF : 300 000
  • Bénéficiaires d’indemnités journalières : 138 000
  • Bénéficiaires de pensions d’invalidité : 722 000
  • Salariés d’entreprises pratiquant le décalage de paie : entre 2,5 à 3 millions
  • Allocataires Pôle Emploi : 2,23 millions

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Crédit immobilier : l'obligation de domiciliation des revenus en échange d'un taux négocié bientôt supprimée

lundi 18 mars 2019

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation (...)

Emprunt immobilier : la domiciliation des revenus bientôt supprimée

lundi 18 mars 2019

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation (...)

Casseurs / Gilets Jaunes : interdire les manifestations, déjà illégales, sur les Champs-Élysées aiderait en quoi ?

lundi 18 mars 2019

Selon le quotidien Le Parisien, le Président envisagerait d’interdire toute manifestation sur les Champs-Élysées, histoire de ne pas viser (...)

La BCE se lance dans les sondages d'opinions sur les anticipations de sa politique monétaire

dimanche 17 mars 2019

Miroir miroir... La BCE se lance dans la construction d’un nouvel indicateur concernant l’orientation de sa politique monétaire. A (...)