Poisson d’avril, les meilleurs canulars 2019 proviennent des autorités : police et gendarmerie

Après les chiens, la Police Nationale recrute donc des lapins, et oui. Dotés d’un odorat puissant les lapins ont de nombreux autres avantages, les brigades léporiphiles se constituent. Côté gendarmerie, c’est une énigme de résolue : l’origine du reblochon enfin découverte. Que de progrès en un seul jour.

lundi 1er avril 2019, par

Le 1er avril c’est un casse-tête pour de nombreuses rédactions, trouver une idée qui n’a pas déjà fait l’objet d’une publication passée. Si les traditionnels poissons d’avril sont de nouveau d’actualité, la sardine qui bouche le port de Marseille, le tour de France délocalisé en Belgique, etc., les blagues les plus réussies proviennent des autorités.

La Police Nationale recrute des lapins

Qualités olfactives, auditives, agilité... Les lapins sont de précieux compagnons dans nos missions. La police recrute maintenant des lapins. « C’est vrai qu’à la police nationale, on aime beaucoup le travail des chiens policiers, mais aujourd’hui, on a fait appel à des nouvelles recrues, comme Marinette : des lapins ! », s’enthousiasme une jeune policière, qui tient un petit lapin noir habillé d’un brassard « police » dans les bras. « Ils ont d’excellentes qualités, qu’elles soient auditives, olfactives, mais aussi et surtout : ils sont tellement mignons », défend-elle.

https://twitter.com/PoliceNationale...

La gendarmerie de Savoie lève enfin le voile sur le secret du Reblochon

La recette originale du reblochon enfin découverte. « Les policiers ont du flair », a tweeté la gendarmerie de la Savoie. « Au cours d’une enquête concernant des cambriolages dans les Bauges en 2018, la section de recherche de Chambéry a mis la main sur de précieux ouvrages. Les enquêteurs ont découvert dans un livre la recette originale du reblochon », poursuit-elle. « Le célèbre fromage au lait cru ne serait donc pas savoyard, mais lyonnais. » De quoi réveiller de nouvelles tensions régionales.

https://twitter.com/Gendarmerie_073...

Canulars du 1er avril et fake news ?

Pour les médias d’information, rompus à publier des actualités toute l’année, il est plus délicat de publier une blague en ce 1er avril. Cela peut tourner rapidement à la fake news, si l’article est trop crédible. Certains lecteurs tomberont tout de même dans le panneau, quelque soient les précautions prises. La date de publication n’étant en aucun cas un argument de dégagement pour la publication de fausses informations... D’ailleurs Google Actualités ne fait en rien la différence, et laisse à sa une nombre de canulars, rendant ainsi cette situation encore plus ubuesque. Du coup, afin de ne pas induire leurs lecteurs en erreur, des médias ont ouvertement choisi de ne pas poster de poisson d’avril. En est-ce un ?

La tribu éco-citoyenne a la parole !

CORRIGÉ : Rénovation urbaine : 5 milliards débloqués en six mois (gouvernement)

jeudi 23 mai 2019

Les grues reviennent dans nos quartiers : cinq milliards d’euros ontété engagés par l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), a (...)

Foncier agricole : les prix des terres d'élevage en net recul en 2018 (FnSafer)

jeudi 23 mai 2019

L’écart entre les prix des terres agricoles destinées à la culture et celles vouées à l’élevage est au plus haut depuis 1997, en grande partie (...)