John Varvatos, un créateur américain en vogue...

La mode masculine se conjugue désormais en John Varvatos.

John Varvatos est un New-Yorkais d’origine grecque. Il arrive en Europe avec un style moderne et réaliste qui a déjà séduit une génération de jeunes urbains

mercredi 2 janvier 2008, par

John Varvatos est un New-Yorkais d’origine grecque. Il arrive en Europe avec un style moderne et réaliste qui a déjà séduit une génération de jeunes urbains outre-Atlantique.Sa pugnacité s’illustre dans le chiffre d’affaires de sa société qui atteind les 100 millions de dollars dès la 7ème année, malgré un lancement juste avant le 11 septembre 2001. Ce rapide succès, John Varvatos le tient dans son style pas assez mode pour fashion, mais bien assez pour les hommes de la rue... Il est parvenu à combler l’eccart entre la mode masculine américaine, oscillant entre l’élégance classique de Brooks Brothers et le sportswear des Tommy Hilfiger et consorts : Un chic pas apprêté !Avec des costumes en coton facile à vivre, des chemises de ville à plastron et finitions soignées, et des blousons en cuir taillés près du corps... L’été 2008 de Varvatos, dans les camaïeux de gris clairs, confirme son souci de cibler une frange de jeunes urbains soucieux de leur apparence, sans en être obsédés. Sa silhouette est créative, moderne, faussement classique, chic et surtout pas apprêtée. Son souci de répondre aux attentes d’un maximum de ses contemporains se traduit aussi dans ses lignes de bagages et de maroquinerie, de chaussures (20 % de son chiffre d’affaires), de parfums et de cosmétiques lancés en 2003 avec Zirh, filiale de Shiseido. La aussi, que des vrais soins après rasage, des eaux de Cologne et des baumes hydratants qui ne remettent pas en cause la virilité. En 2001, John Varvatos avait été un des premiers designers à réinterpréter la basket Chuck Taylor All Star de Converse dans ses collections. Depuis l’an passé, ces éditions en séries limitées ont été transformées en ligne Converse by John Varvatos à part entière, pour homme et femme. Il a d’ailleurs prévu de s’intéresser davantage au prêt-à-porter féminin dans lequel il se lancera d’ici à deux ans. Pour le moment, cet entrepreneur, financièrement épaulé depuis 2003 par VF Corporation (marques Wrangler, Nautica, Eastpak...), s’est donné l’objectif d’investir le marché européen, comme il l’a fait aux Etats-Unis où il réalise 65 % de son chiffre d’affaires et compte plusieurs boutiques à son nom, dont un flagship à Manhattan (en plein quartier de Soho). Un siège européen va également être prochainement inauguré à Milan pour suivre sa production, réalisée en grande partie en Italie. À partir de juin 2008, ces nouveaux bureaux serviront aussi à John Varvatos de quartier général pendant la semaine des défilés milanais qu’il rallie dès la prochaine édition... 

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Crédit immobilier : l'obligation de domiciliation des revenus en échange d'un taux négocié bientôt supprimée

lundi 18 mars 2019

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation (...)

Emprunt immobilier : la domiciliation des revenus bientôt supprimée

lundi 18 mars 2019

Détenir son compte bancaire principal dans une banque en échange d’un prêt immobilier à taux préférentiel relèvera désormais de la négociation (...)

Casseurs / Gilets Jaunes : interdire les manifestations, déjà illégales, sur les Champs-Élysées aiderait en quoi ?

lundi 18 mars 2019

Selon le quotidien Le Parisien, le Président envisagerait d’interdire toute manifestation sur les Champs-Élysées, histoire de ne pas viser (...)

La BCE se lance dans les sondages d'opinions sur les anticipations de sa politique monétaire

dimanche 17 mars 2019

Miroir miroir... La BCE se lance dans la construction d’un nouvel indicateur concernant l’orientation de sa politique monétaire. A (...)