Immobilier neuf : chute de -23.8% du volume de ventes en 2020 et la situation ne devrait pas s’améliorer en 2021

Immobilier neuf : chute de -23.8% du volume de ventes en 2020 et la situation ne devrait pas s’améliorer en 2021 © stock.adobe.com

Les ventes de logements neufs par les promoteurs immobiliers a chuté de 23.8% en 2020, sans surprise. Mais la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers) redoute surtout une crise durable, aucun signe d’amélioration en 2021, bien au contraire.

Publié le

Logements neufs : baisse de près d’un quart des ventes par les promoteurs en 2020

En 2020, les promoteurs ont vendu 128.000 logements, soit près de 40.000 de moins qu’en 2019, selon la Fédération des promoteurs immobiliers.

Chute liée à la fermeture des bulles de vente

Pour l’organisation, la baisseest liée à la fermeture des bureaux de vente pendant les quatre mois de confinement. Elle pointe aussi, au niveau national, les contraintes règlementaires imposées par l’Etat et leurs facteurs de surcoûts et, au niveau local, la frilosité des élus à délivrer des permis de construire. "Il faut revenir cinq ans en arrière pour trouver un niveau aussi faible", note la FPI. Cette "violente contraction" des ventes en 2020 atteint même une baisse d’un tiers pour les seules ventes aux particuliers.

Aucun effet de rattrapage ressenti

Des résultats "préoccupants", selon la FPI, car ils interviennent malgré la hausse de 7,2% des ventes en bloc, notamment aux investisseurs institutionnels. Et au dernier trimestre, "aucun effet de rattrapage, et encore moins de reprise", n’a été constaté par la fédération.

Une crise durable attendue

"La crise est là, elle est violente, structurelle et durable. Et rien aujourd’hui ne permet d’espérer la sortie à court terme", a estimé au cours d’une conférence de presse la présidente de la FPI Alexandra François-Cuxac. En trois ans, le nombre de permis de construire a baissé d’un quart, a expliqué Alexis Roux, délégué général dela FPI, estimant que ce recul "démontre que la crise est antérieure à la crise Covid et au confinement", qui n’ont fait "que l’accélérer et l’accentuer".
Pour Pascal Boulanger, vice-président de l’organisation, le "verrou" principal à lever est celui mis par des "maires écologistes" élus en 2020, "qui ont freiné" la délivrance des permis, et par d’autres élus qui "anticipent" une attitude de rejet de l’électorat et ont suivi le mouvement.

Chute des permis de construire, raréfaction des biens

Quant aux réservations, gages de revenus à venir, sur l’année 2020, elles ont baissé de 31,5% par rapport à 2019, selon la FPI. Cette dernière appelle l’Etat, les collectivité locales et les professionnels à travailler ensemble pour faire redémarrer la construction. "Sinon, dans moins d’un an, on va constater un marché très atone, avec des prix très élevés, élitiste et avec un mouvement HLM qui sera toujours plus à la peine et des élus qui seront au pied de mur", faute de planification et de programmation, a ajouté Mme François-Cuxac.

L’adresse originale de cet article est https://www.francetransactions.com/...

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!