Grand Débat National : donnez votre avis en ligne, dès aujourd’hui et jusqu’au 15 mars 2019

C’est aujourd’hui, le mardi 22 janvier 2019 qu’ouvre officiellement le site Internet du Grand Débat. Cette idée lancée de consultation nationale n’est pas nouvelle, mais est mise en place pour la première fois par Emmanuel Macron, à la suite du mouvement social des Gilets Jaunes en fin d’année 2018. Les Français peuvent s’exprimer sur 4 thématiques.

mardi 22 janvier 2019, par

À l’initiative du Président de la République, le Gouvernement engage un Grand Débat National sur quatre thèmes qui couvrent des grands enjeux de la Nation. Seulement quatre thématiques sont proposées pour cette consultation :

  1. la fiscalité et les dépenses publiques,
  2. l’organisation de l’État et des services publics,
  3. la transition écologique,
  4. la démocratie et la citoyenneté.

Depuis quelques semaines, les maires ont ouvert leurs mairies pour que les citoyens puissent commencer à exprimer leurs attentes. Une phase plus ample de consultation débute, avec le lancement de la plateforme de recueil des contributions des Français.

Sur cette plateforme, tout le monde peut donner son avis sur les différentes thématiques proposées. Il suffit de s’inscrire sur le site pour pouvoir poster sa contribution. Nul doute que les spams et autres trolls ne vont pas manquer. Bon courage aux modérateurs de ces différents forums. La plateforme est opérée par une société privée (Cap collectif).

Site Internet officiel du Grand Débat (granddebat.fr)

Comment se passe le Grand Débat National ?

Le Grand Débat National se déroulera à partir du 15 janvier pour une période de 2 mois. Le Gouvernement a mis en place une palette d’outils à disposition des citoyens qui souhaitent prendre part au Grand Débat National. Ces outils sont multiples, pratiques et ouverts : des réunions d’initiatives locales, des stands de proximité seront installés dans des lieux de passages du quotidien. Ils permettront à ceux qui le souhaitent de donner leur avis sur les thématiques mises au débat.. Ces réunions permettront à tous nos concitoyens de débattre en réunion publique, de se faire entendre et de convaincre. A partir du 1er mars, des Conférences citoyennes régionales seront organisées, associant des Français tirés au sort dans chaque région à des représentants de diverses parties prenantes.

À quoi serviront toutes ces contributions ?

Toutes les contributions seront remontées pour permettre une analyse approfondie à la fois quantitative et qualitative et ainsi nourrir une restitution placée sous le contrôle et la responsabilité de garants. Elles permettront de forger un nouveau pacte économique, social et environnemental et de structurer l’action du Gouvernement et du Parlement dans les prochains mois.

La tribu éco-citoyenne a la parole !