France : l’agence de notation Moody’s s’attend à un ralentissement des réformes

L’agence de notation Moody’s s’attendà ce que le rythme des réformes ralentisse en France suite au mouvement des gilets jaunes, dans une note reçue jeudi.

jeudi 13 décembre 2018, par

France : l’agence de notation Moody’s s’attend à un ralentissement des réformes

Aux yeux de Moody’s, "les réformes clés pour l’année à venir sont les réformes des retraites et de l’assurance chômage".

"Elles devraient en principe être largement soutenues par l’opinion, mais les retraites sont un sujet hautement sensible en France, et le gouvernement pourrait bien retarder la présentation de ses propositions détaillées, prévues à l’origine pour le second semestre 2019".

La poursuite du programme de réformes engagé par Emmanuel Macron est jugée par l’agence plus importante que les conséquences négatives sur le déficit public des concessions que le président français a faites aux contestataires.

Moody’s relève que "les revendications des protestataires se focalisent davantage sur la pertede pouvoir d’achat et des mesures de redistribution que sur une opposition ouverte aux réformes passées ou à venir".

Chiffrant à entre 8 et 10 milliards d’euros les concessions aux "gilets jaunes", y compris l’abandon de la hausse des carburants, l’agence de notation rappelle qu’un des deux facteurs du relèvement en mai de "stable" à "positif" de la perspective de la note de la France avait été la réduction de l’endettement public et du déficit budgétaire.

boc/soe/az

La tribu éco-citoyenne a la parole !

France : le patrimoine net des ménages a augmenté de 3,8% en 2017

jeudi 17 janvier 2019

Le patrimoine net des ménages en France a augmenté de 3,8% en 2017, après 3% en 2016, une hausse imputable aux deux tiers aux prix de (...)

Crédits immobiliers en France : désormais sous l'inflation, les taux n'ont pas rebondi en 2018

jeudi 17 janvier 2019

Les banques françaises ont légèrement abaissé en décembre les taux d’intérêts des crédits immobiliers aux particuliers, ces derniers achevant (...)