Connaissances financières : la grande majorité des Français (77%) estiment ne pas avoir un niveau suffisant

77 % des Français estiment avoir un niveau de connaissance moyen ou faible sur les questions financières, selon une enquête Audirep réalisée pour la Banque de France.

vendredi 22 mars 2019, par

La stratégie nationale d’éducation économique, budgétaire et financière a été mise en place en 2016 par les Pouvoirs publics. L’ambition est de permettre à chacun de disposer de meilleures compétences pratiques en ces domaines. La Banque de France a été désignée opérateur national de cette stratégie. À ce titre, elle promeut et coordonne les actions des acteurs publics, associatifs et professionnels, notamment au travers du portail public www.mesquestionsdargent.fr et de son réseau. Le comité opérationnel [2] réunit les principaux acteurs engagés en ce sens.
Suite aux actions engagées depuis deux ans, la Banque de France et les membres du comité opérationnel ont souhaité réaliser une première enquête sur l’éducation financière du public en France, destinée à porter un regard statistique sur les connaissances, attitudes et comportements dans ce domaine. Cette enquête s’appuie sur une méthode développée par l’OCDE. Elle est aujourd’hui rendue publique et sera régulièrement actualisée.

Un degré de connaissance perfectible

Ainsi, près de 60 % des personnes interrogées ne maîtrisent pas l’effet de l’inflation sur leur pouvoir d’achat ou le calcul d’un intérêt sur un placement ; 51 % ignorent la définition d’un crédit renouvelable.

Une attente d’informations pédagogiques, fiables et neutres. 43 % des personnes interrogées ont le sentiment de ne pas disposer d’informations suffisamment fiables et neutres pour gérer efficacement leur budget. Par ailleurs, seuls 27 % considèrent disposer de sources d’information utiles et compréhensibles sur les débats économiques. Cette enquête confirme la nécessité de poursuivre et renforcer la mise en œuvre de la stratégie nationale d’éducation économique, budgétaire et financière, et les attentes de nos concitoyens en la matière.


[1Liste des membres du comité opérationnel : Banque de France, Ministère de l’Éducation nationale, Ministère de l’Économie et des Finances, Ministère des Solidarités et de la Santé, Autorité des marchés financiers, Comité consultatif du secteur financier, Institut national de la consommation, Union nationale des centres communaux d’action sociale, France ESF, UNAF, Secours catholique, Finance et pédagogie, Institut pour l’éducation financière du public.

[2Liste des membres du comité opérationnel : Banque de France, Ministère de l’Éducation nationale, Ministère de l’Économie et des Finances, Ministère des Solidarités et de la Santé, Autorité des marchés financiers, Comité consultatif du secteur financier, Institut national de la consommation, Union nationale des centres communaux d’action sociale, France ESF, UNAF, Secours catholique, Finance et pédagogie, Institut pour l’éducation financière du public.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Economies budgétaires : le monde HLM accepte le compromis du gouvernement

mercredi 24 avril 2019

Le monde HLM a approuvé un compromis proposé par le gouvernement en matière d’économies budgétaires, qui seront moins importantes (...)

Compteurs électriques communicants Linky Enedis : une commission d'enquête pour évaluer les risques pour la santé

mercredi 24 avril 2019

Alors que le tribunal de Bordeaux a ordonné le 23 avril 2019 à Enedis de poser des filtres sur les compteurs Linky de 13 personnes (...)