Prélèvement à la source (PAS) : Jour 3, après 640.000 appels et 36.000 courriels, les incertitudes des contribuables semblent diminuer

Les services de la direction générale des Finances publiques publient les statistiques sur l’utilisation faite par les contribuables des différents canaux de communication. La mise en place du prélèvement à la source suscite de nombreuses questions. Depuis son lancement, les contribuables sont nombreux à tenter d’obtenir des réponses officielles à leurs questions. Après un premier jour plus que chargé, l’afflux des demandes baissent au 3e jour. Par baisse d’inquiétude ou par dépit ?

samedi 5 janvier 2019, par

Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Depuis trois jours, le lancement du prélèvement à la source s’est fait sans heurt technique, et les services de la direction générale des Finances publiques sont pleinement mobilisés pour prendre en charge les demandes des usagers, via tous les canaux possibles.

La DGFiP a communiqué à la presse la liste des réponses aux quatre questions les plus fréquemment posées concernant le prélèvement à la source.

Facebook, est-ce vraiment bien nécessaire ?

À noter aussi, la variété des questions posées lors des sessions live sur la page Facebook de la direction générale des Finances publiques (en direct du lundi au vendredi de 12h à 12h30). Ces chiffres démontrent l’appropriation progressive de cette avancée par les Français et leur intérêt pour cette modernisation du recouvrement de l’impôt sur le revenu.

Bilan des trois premières journées

► Numéro d’appel gratuit spécial prélèvement la source (0 809 401 401)

639 696 appels, dont :
li 215 075 demandes immédiatement satisfaites via le serveur vocal interactif
li 424 421 demandes de mise en relation.

A noter une baisse notable du nombre d’appels : ils ont diminué de 47% entre mercredi 2 et vendredi 4 janvier.

Internet

  • 36 280 courriels reçus (environ 10 000 à 15 000 quotidiens)
  • 2 419 221 connexions sur impots.gouv.fr (838 907 connexions au service "Gérer mon prélèvement à la source" dont) :
    - 120 093 demandes de modulation : 82 753 à la baisse et 37 340 à la hausse
    - 29 792 demandes d’individualisation/dés-individualisation de taux au sein du foyer
    - 31 526 demandes relatives aux acomptes
    - 6 000 demandes relatives à la confidentialité (option, modification, dés-option)
    - 21 893 déclarations de naissances
    - 8 336 déclarations de mariage/PACS avec ou sans option
    - 9 849 déclarations de divorce/rupture de PACS

Les chiffres de connexion au service "Gérer mon prélèvement à la source" sont en baisse (environ - 34 % entre le 2 et le 4 janvier).

Guichet

290 500 usagers reçus aux guichets des Services des impôts des particuliers depuis le 2 janvier.

La tribu éco-citoyenne a la parole !