N26 : nouvelle levée de fonds de 300 millions de dollars, pour une course à la croissance aux USA

La néobanque N26 annonce avoir conquis déjà 600.000 clients en France, alors qu’Orange Bank peine à passer à la vitesse supérieure. La progression de N26 fait pour le moins des envieux. Afin de financer sa croissance et son développement aux USA, la banque mobile a réalisé une nouvelle levée de fonds la 4e (série D) de 300 millions de dollars. Le total des levées de fonds passe à 510 millions de dollars depuis 2015.

jeudi 10 janvier 2019, par

Et de 4 ! Les levées de fonds s’enchaînent, des affaires rondement menées

jcgLes levées de fonds N26 s’enchaînent

  • Série A en avril 2015 : 10 millions d’euros
  • Série B en juin 2016 : 40 millions de dollars
  • Série C en mars 2018 : 160 millions de dollars
  • Série D en mars 2018 : 320 millions de dollars
    Petit test de logique, la prochaine levée de fonds portera la lettre ?
    jcg

    N26 a levé 300 millions de dollars. Cette levée de fonds a été menée par Insight Venture Partners, une société américaine de capital-risque et de private equity basée à New York. Avec cette nouvelle levée de fonds, N26 est désormais valorisée à 2,7 milliards de dollars. GIC, un fonds souverain singapourien, ainsi que plusieurs investisseurs existants ont également participé. Cette levée de fonds de 300 millions de dollars est l’investissement privé le plus important pour une fintech en Europe sur ces dernières années. À ce jour, N26 a levé plus de 500 millions de dollars auprès d’investisseurs reconnus, comme Tencent, Allianz X, Valar Ventures, le fonds d’investissement de Peter Thiel, Horizons Ventures, le fonds d’investissement de Li Ka-Shing, Earlybird Venture Capital, Redalpine Ventures et Greyhound Capital.

Un lancement aux USA très attendu, le juge de paix

N26 construit la première banque mobile globale. Elle opère actuellement dans 24 marchés à travers l’Europe. Elle a triplé son nombre de clients durant les 12 derniers mois et compte actuellement plus de 2,3 millions clients. Cette levée permettra à N26 de poursuivre son expansion à l’international, en commençant par son lancement aux Etats-Unis au premier semestre de 2019. L’objectif de La Banque Mobile est d’atteindre les 100 millions de clients à travers le monde dans les années à venir.

Valentin Stalf, CEO et co-fondateur de N26 explique : “Des millions de personnes dans le monde ont toujours une expérience négative avec leur banque et paient des frais trop élevés. Avec Insight Venture Partners et GIC qui rejoignent notre groupe reconnu d’investisseurs existants, N26 dispose du soutien des meilleurs investisseurs à l’échelle internationale pour révolutionner l’une des plus grandes industries mondiales.”

Harley Miller, Principal à Insight Venture Partners commente : “Il est de plus en plus rare de nos jours qu’une industrie aussi massive que celle de la banque n’ait pas encore été révolutionnée par la technologie. N26 est clairement le leader de la banque mobile en Europe. Elle est dans une position idéale pour se lancer sur le marché américain cette année et construire une formidable marque globale.”

Un modèle low-cost, en apparence...

Les clients des néobanques ne sont pas vraiment dupes. L’absence de frais sur tous les paiements par carte à travers le monde ne peut durer, car cela a un coût réel. Après la première offre gratuite, les offres payantes ont rapidement suivies et ce n’est pas fini, car il faudra être rentable. Une fois une taille suffisamment critique atteinte, néobanques ou pas, ces établissements seront tenus de devenir rentables, et de devoir facturer leurs services au juste prix. Mais en attendant, il est vrai que les clients se régalent.

Depuis le lancement de sa première version en janvier 2015, plus de 2,3 millions de clients répartis sur 24 marchés européens ont rejoint N26, qui a traité un volume de transactions de plus de 20 milliards d’euros. Les dépôts des clients sur leur compte N26 s’élèvent actuellement à plus d’un milliard d’euros.

La tribu éco-citoyenne a la parole !