Le #BlackFriday porte bien son nom, près de 400 millions d’euros d’arnaques réalisées en un seul jour

Le Black Friday, suivi du Cyber Monday, des journées assez ubuesques, totalement irrationnelles durant lesquelles les consommateurs se précipitent pour acheter tout et n’importe quoi, moins cher, parfois en théorie seulement. Un moment idéal pour les arnaqueurs et les hackeurs, moins de vigilance, plus de stress, les gogos tombent plus facilement dans les pièges du numérique.

jeudi 22 novembre 2018, par

Black Friday, Cyber Monday... Deux journées fastes pour les hackeurs

Phishing ou hameçonnage, usurpation des données bancaires, arnaque à la vente à distance, ce week-end sera très productif. 399,1 millions d’euros d’arnaques en 2016 selon le rapport annuel de l’observatoire de la sécurité des moyens de paiement.

Comment s’en prémunir au mieux ? Ne pas utiliser les liens dans les emails

Vous pouvez être équipé du dernier anti-virus, anti-malware, etc. Rien n’y fera. Les liens dans les emails peuvent être trompeurs. Vous ne devez jamais naviguer d’un email vers un site marchant en passant par un lien contenu dans un email. Vous ne pouvez pas être certain que ce lien ne soit pas un faux lien, vous emmenant vers un site ressemblant totalement au site escompté. Ainsi, le hackeur pourra récupérer vos données bancaires, et aller faire ses achats, avec votre CB.

1 Français sur deux craint une fraude à la carte bancaire

Un sondage IFOP réalisé par TSI Payment, FinTech française, sur les modes de paiement et plus particulièrement sur l’usage des espèces dans le cadre des achats en ligne en France et en Europe (Angleterre, Espagne et Italie). Aujourd’hui, les cyberacheteurs sont de plus en plus nombreux : 96% des Français ont recours aux achats en ligne. Bien que la pratique soit répandue, la plupart restent méfiants concernant la sécurité de leurs données bancaires et 50% des Français craignent une fraude bancaire.

Le sondage révèle également que :

  • 70% des Français abandonnent un achat en ligne en cours après avoir constaté un problème lors d’un paiement par carte bancaire,
  • 57% des Français pourraient payer en espèces lors d’un achat en ligne s’ils avaient la possibilité de le faire,
  • 59% des Français perçoivent le paiement en espèce d’un achat réalisé en ligne comme une solution aux freins psychologiques liés à l’utilisation de la carte bancaire.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

CORRIGÉ : Rénovation urbaine : 5 milliards débloqués en six mois (gouvernement)

jeudi 23 mai 2019

Les grues reviennent dans nos quartiers : cinq milliards d’euros ontété engagés par l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), a (...)

Foncier agricole : les prix des terres d'élevage en net recul en 2018 (FnSafer)

jeudi 23 mai 2019

L’écart entre les prix des terres agricoles destinées à la culture et celles vouées à l’élevage est au plus haut depuis 1997, en grande partie (...)