Émissions de gaz à effet de serre (dont le CO2) : la France sur la bonne trajectoire pour 2032, mais la plus forte réduction reste à venir

Émissions de gaz à effet de serre (dont le CO2) : la France sur la bonne trajectoire pour 2032, mais la plus forte réduction reste à venir © stock.adobe.com

Contrairement aux idées reçues, la France était, à fin 2021, sur la bonne trajectoire pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre, selon le CITEPA. Toutefois les réductions les plus importantes restent à venir afin d’atteindre les objectifs de 2032.

Publié le

Émissions de gaz à effet de serre : la France sur la bonne trajectoire

Le Centre interprofessionnel technique d’études de la pollution atmosphérique (CITEPA) publie une estimation des émissions de gaz à effet de serre de la France pour 2021. Selon cette estimation, les émissions françaises en 2021 sont de 418 Mt CO2e (hors secteur des terres et des forêts). Ces résultats correspondent à la trajectoire prévue par la Stratégie nationale bas-carbone. Le CITEPA publie également les chiffres consolidés des émissions en 2020.

Gaz à effet de serre : de quels gaz parle-t-on ?

Si les médias se concentrent uniquement sur le CO2, ce gaz n’est évidemment pas le plus nocif. Il peut être intégré facilement par la nature. Pour rappel, des sociétés fabriquent du CO2 pour les cultures sous serre toute l’année afin d’augmenter la production. Il convient donc de ne pas tout confondre.

  • Gaz à effet de serre : CO2, CH4, N2O, HFC, PFC, SF6, NF3, total en CO2e.
  • Polluants atmosphériques : Acidifiants, eutrophisants et polluants photochimiques (SO2, NOx, NH3, COVNM, CO ; total en équivalent acide) ; Métaux lourds (As, Cd, Cr, Cu, Hg, ni, Pb, Se, Zn) ; Polluants organiques persistants (PCDD-F, HAP, PCB, HCB), Particules (PM10, PM2,5, PM1,0 ; total (TSP), composante carbone suie).

(c) stock.adobe.com

D’après les résultats publiés par le CITEPA pour l’année 2021, le niveau d’émissions de gaz à effet de serre (418 Mt CO2e) respecte la trajectoire fixée par la Stratégie Nationale bas-carbone (422 Mt CO2e). Ainsi, par rapport à l’année 2019 (avant le confinement), les émissions de 2021 sont en baisse de 3,8 % (soit -16 Mt CO2e, hors secteur des terres et des forêts). Depuis 2017, la baisse atteint 9,6 %. Ces résultats prouvent l’efficacité des dispositifs français et européens pour transformer nos façons de produire, de se déplacer et de consommer, et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre. Alors qu’une première étape a été franchie, les efforts devront s’accélérer dans les années à venir afin de doubler le rythme de baisse des émissions de gaz à effet de serre dans les cinq prochaines années.

L’adresse originale de cet article est https://www.francetransactions.com/...

Votre avis

Un commentaire ? Votre avis, lancement d'un débat ? Question ?

💬 Réagir à cet article Émissions de gaz à effet de (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...