Dons aux organisations caritatives : du mieux avec le prélèvement à la source selon Darmanin

Le système du prélèvement à la source va beaucoup aider les associations et fondations caritatives, a estimé dimanche le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin, alors que les dons ont chuté l’an dernier sur fond de la suppression de l’ISF.

lundi 21 janvier 2019, par

Les organisations caritatives profiteront du prélèvement à la source, estime Darmanin

Le dispositif de l’impôt à la source a maintenu le bénéfice de la réduction d’impôt pour dons à des associations acquis au titre de 2018 et "ce sera le cas tous les ans", a rappelé le ministre, invité à l’émission "Dimanche en politique" de France 3.
Dès le 15 janvier, "neuf millions de contribuables" ontreçu un acompte de 60% de la réduction d’impôt dont ils avaient bénéficié en 2018 au titre de leurs dépenses de 2017 donnant droit à des déductions d’impôts, tels que des dons à des organisations caritatives, a souligné M. Darmanin.

Le solde de ces crédits d’impôt doit êtreversé à compter de juillet 2019, après la déclaration de revenus qui permettra aux foyers de communiquer le montant de leurs dépenses engagées au profit d’associations en 2018.

"Cela aidera de grandes associations qui font un travail important", a ajouté le ministre, interpellé sur ce sujet dans l’émission par Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé-Pierre.

L’année 2018 a été une "année noire" pour les dons en raison notamment des réformes fiscales, comme la hausse de la CSG pour les retraités et la suppression de l’impôt sur la fortune , a déploré cette semaine Laurence Lepetit, directrice du syndicat France Générosités.

Division par deux des dons, suite à la suppression de l’ISF

En particulier, la suppression de l’ISF, maintenu uniquement sur la fortune immobilière (IFI), a divisé par deux environ le nombre de contribuables aisés défiscalisant leurs dons par ce biais, toujours selon ce syndicat fédérant près d’une centaine de fondations et associations faisant appel au grand public pour financer leurs activités. "Je ne suis pas un ministre +Shadok+, je ne vais pas supprimer un impôt et garder des déductions de cet impôt", s’est défendu dimanche M. Darmanin. Il a aussi ajouté espérer que ces donateurs anciennement soumis à l’ISF "n’avaient pas simplement la volonté de défiscaliser" avec leurs dons mais qu’ils le faisaient aussi par "générosité".

La tribu éco-citoyenne a la parole !

La Poste veut transformer des hôtels des postes en maisons de retraite

mardi 21 mai 2019

La Poste envisage de créer des résidences pour les personnes âgées en reconvertissant des bâtiments existants, comme les anciens hôtels des (...)

Compte bancaire Pro, manager.one innove encore : la solution ultime pour dire adieu aux notes de frais

mardi 21 mai 2019

Après avoir proposé les feuilles de paie en ligne et les virements multiples, manager.one poursuit dans l’innovation bancaire pour les (...)

Immobilier / hausse des frais de notaires : 1.800€ de plus pour l'acquisition d'un bien de 200.000€ en 5 ans

mardi 21 mai 2019

Nouvelle hausse potentielle des frais de notaires (plus précisément des taxes collectées par les notaires pour le compte des départements) (...)

SCPI Corum Origin : hausse du prix de la part au 1er juin 2019

mardi 21 mai 2019

La SCPI vedette de CORUM AM a annoncé sa prochaine hausse du prix de part. A partir du 1er juin 2019, le prix d’une part de la SCPI Corum (...)

Ruptures conventionnelles des CDI dans la fonction publique : c'est parti pour 5 années d'expérimentation

mardi 21 mai 2019

L’Assemblée nationale a donné lundi soir son feu vert à une expérimentation durant cinq ans des ruptures conventionnelles dans la fonction (...)

Protection sociale : Apicil confirme l'envolée des arrêts de travail pour burnout en 2018

mardi 21 mai 2019

Après AG2R La Mondiale, Malakoff Médéric et Pro BTP, Apicil confirme à son tour l’envolée des arrêts de travail, notamment de ceux de cadres à (...)