Ma tribu éco-citoyenne
Accueil » Société » Argent » COVID-19 : CGP, CIF et courtiers peuvent bénéficier du Prêt Atout délivré par (...)

COVID-19 : CGP, CIF et courtiers peuvent bénéficier du Prêt Atout délivré par BPI France

Les conseillers en gestion de patrimoine (CGP), les conseillers en investissement financier (CIF) et les courtiers crédit et immobilier pourront bénéficier du Prêt Atout délivré par BPI France suite à l’intervention de la CNCEF auprès de l’organisme de financement et du gouvernement. Un dispositif conjoncturel exceptionnel qui soutiendra de la trésorerie des cabinets dans le cadre de la crise sanitaire.

D 30 mars 2020     A FranceTransactions.com

COVID-19 : CGP, CIF et courtiers peuvent bénéficier du Prêt Atout délivré par BPI France
©stock.adobe.com

Un premier temps exclus du dispositif, les conseillers en gestion de patrimoine, les conseillers en investissement financier et les courtiers crédit/immobilier pourront bénéficier du Prêt Atout délivré par BPI France, suite à la mobilisation de la CNCEF auprès de l’organisme de financement et du gouvernement.

En effet, Didier KLING, Président de la Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF) est intervenu auprès de BPI France et du Ministère de l’Economie et des Finances. “L’exclusion concerne uniquement les entités financières comme le précise l’article 511-1 du Code monétaire et financier et non les professionnels que nous représentons  ».

Négociations fructueuses

Les négociations menées par la CNCEF ont donc permis d’écarter les difficultés liées à l’interprétation de la Loi. L’ensemble des CGP, des CIF et des courtiers crédit/immobilier en France, pourra ainsi avoir accès à ce prêt sans sûretés dédié aux TPE, PME et ETI dont ils font partie intégrante. Conjoncturel, il est dédié aux entreprises dont la trésorerie doit être renforcée des suites de la crise sanitaire.

Couverture de 25% du CA 2019

Garanti par l’Etat, ce prêt pourra couvrir l’équivalent de 25 % du chiffre d’affaires 2019 constaté — soit l’équivalent d’un trimestre d’activités — ou du dernier exercice clos. Accessible à toutes les entreprises réalisant jusqu’à 50 millions d’euros de chiffre d’affaires ou plus, les dossiers bénéficieront d’un taux fixe ou variable très faible, sans aucun remboursement exigé pendant la première année. De même, aucune garantie sur les actifs de la société (ou de son dirigeant) ne sera demandée.

Très investies depuis le début de l’épidémie, la CNCEF et ses associations affiliées soutiennent leurs membres, en relayant régulièrement les informations et aides gouvernementales. Mais aussi grâce au plan de continuité de l’équipe de permanentes qui assure en télétravail, les missions essentielles aux opérations en cours et à venir.

Donner votre avis sur cet article: COVID-19 : CGP, CIF et courtiers (...)

Attribuez des étoiles pour indiquer votre choix : 1 étoile, pas top, 5 étoiles, Top !

Forum: à propos de COVID-19 : CGP, CIF et courtiers (...)

Un message, un commentaire ?
Vous pouvez télécharger le contenu de cet article au format PDF : Enregistrer au format PDF

À découvrir également

Lettre de la Tribu (hebdomadaire)

 

Publiez vos articles sur Zurbains.com

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

TOP 5 des posts Zurbains les plus likés

Au nom de la Terre d'Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée

1Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
(5 - 3 votes)
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?

2Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
(5 - 3 votes)
Prime COVID : 150 euros versée par la CAF à partir du 15 mai 2020 (aux allocataires RSA, ASS, RSO, AER ou APL)
Prime COVID : 150 euros versée par la CAF à partir du 15 mai 2020 (aux allocataires RSA, ASS, RSO, AER ou APL)

3Prime COVID : 150 euros versée par la CAF à partir du 15 mai 2020 (aux allocataires RSA, ASS, RSO, AER ou APL)
(4.97 - 1 vote)
"Les "anonymes" de la Résistance en France, 1940-1942. Motivations et engagements de la première heure" de Limore Yagil : la Résistance avait commencé bien avant l'appel du 18 juin, une salutaire analyse pour l'honneur des Français
"Les "anonymes" de la Résistance en France, 1940-1942. Motivations et engagements de la première heure" de Limore Yagil : la Résistance avait commencé bien avant l’appel du 18 juin, une salutaire analyse pour l’honneur des Français

4"Les "anonymes" de la Résistance en France, 1940-1942. Motivations et engagements de la première heure" de Limore Yagil : la Résistance avait commencé bien avant l’appel du 18 juin, une salutaire analyse pour l’honneur des Français
(4.97 - 1 vote)
Immobilier : baisse des prix en 2020, de -15 jusqu'à -30% ?
Immobilier : baisse des prix en 2020, de -15 jusqu’à -30% ?

5Immobilier : baisse des prix en 2020, de -15 jusqu’à -30% ?
(4.97 - 1 vote)

TOP 5 des posts Zurbains 2020 les plus lus

Nouvelle aide de 1250 euros versée uniquement aux artisans et aux commerçants par le CPSTI
Nouvelle aide de 1250 euros versée uniquement aux artisans et aux commerçants par le CPSTI
COVID-19 : nouvelle attestation de sortie spécifique pour les autistes
COVID-19 : nouvelle attestation de sortie spécifique pour les autistes
CGT : Cancer Généralisé du Travail
CGT : Cancer Généralisé du Travail
Médaille d'honneur COVID-19 2020 : la médaille du Choléra de 1884, remise au goût du jour
Médaille d’honneur COVID-19 2020 : la médaille du Choléra de 1884, remise au goût du jour
URW cède la majorité d'un portefeuille de 5 centres commerciaux valant 2 milliards d'euros
URW cède la majorité d’un portefeuille de 5 centres commerciaux valant 2 milliards d’euros