BCE : taux directeurs inchangés, l’inflation prévue de retour sous peu, les taux grimpent déjà !

BCE : taux directeurs inchangés, l’inflation prévue de retour sous peu, les taux grimpent déjà ! © stock.adobe.com

La forte reprise de la pandémie dans le monde fait craindre de nouvelles difficultés économiques. La BCE laisse ses taux inchangés, mais affirme que l’inflation est attendue en hausse dès les prochains mois. Les taux de marché ont décollé de suite.

Publié le

Lors de la présentation de sa politique monétaire, la BCE n’a pas surpris, hormis, pour un point important : le retour de l’inflation. M. Lagarde a ainsi annoncé que l’Institution s’attendait à un retour de l’inflation dans les mois à venir. Les taux d’intérêts de marché ont aussitôt grimpé.

Taux de la BCE inchangés

Comme attendu, la BCE n’a pas changé ses taux directeurs. Le principal taux d’intérêt a été maintenu à zéro, tandis que les banques se verront appliquer un prélèvement de 0,50% sur les dépôts qu’elles confient à la banque centrale au lieu de les prêter à leurs clients.

Taux fixes directeurs de la BCETaux
Taux de refinancement0.00 %
Taux de dépôt au jour le jour-0.50 %
Taux de prêt marginal au jour le jour0.25 %

Enveloppe de 1.850 milliards

Les gardiens de l’euro ont également décidé le statu quo sur leur panoplie d’outils anti-crise, comme le programme d’achat d’urgence face à la pandémie (PEPP), sensiblement renforcés lors de leur dernière réunion de décembre. Il porte toujours sur 1.850 milliards d’euros à utiliser d’ici mars 2022. Cette enveloppe "ne devra pas être entièrement utilisée" si la BCE juge que le rythme des rachats d’actifs suffit pour assurer ces bonnes conditions, ajoute le communiqué.
A contrario, l’enveloppe pourra aussi être "recalibrée" en cas de "choc négatif" lié à la pandémie sur le niveau d’inflation qui est le principal objectif poursuivi par l’institution.

Quantitative Easing, à fond sur le crédit

L’autre programme plus ancien, dénommé "QE" ("Quantitative Easing" ou "Assouplissement quantitatif"), a lui été maintenu à son rythme actuel de 20 milliards d’euros par mois, sans donner d’horizon de temps. Les établissements qui prêteront assez d’argent aux acteurs économiques pourront emprunter à la BCE à un taux jusqu’à 50 points de base inférieur à celui du taux de dépôt, maintenu jeudi à -0,50%, son plus bas historique. Ce dernier continuera à s’appliquer aux liquidités bancaires dormant au guichet de la BCE, faute d’être distribuées sous forme de crédits. Le conseil des gouverneurs reste prêt à "ajuster ses instruments, de façon adéquate" pour gagner son pari sur l’inflation, a encore affirmé l’institution.

L’adresse originale de cet article est https://www.francetransactions.com/...

Votre avis

Forum des lecteurs : votre opinion, un témoignage, un avis, lancez un débat!