Ma tribu éco-citoyenne
Vous êtes ici : Accueil » Société » Argent » Assurances obsèques, perdre de l’argent, ce n’est pas la mort, mais quand même (...)

Assurances obsèques, perdre de l’argent, ce n’est pas la mort, mais quand même !

Chaque année à l’automne, saison favorable à la souscription d’assurances obsèques, les médias reviennent sur les dérives des assurances obsèques. Ce business de la mort, comme aiment à titrer les médias en quête d’audience. Une assurance pour le moins inutile, mais qui séduit toujours autant. Allez comprendre.

D 7 septembre 2019     A Denis Lapalus

Assurances obsèques, perdre de l'argent, ce n'est pas la mort, mais quand même !

Assurance obsèques ©francetransactions.com


Dans la série, ces assurances qui coûtent cher pour rien, après les assurances de moyens de paiement, l’assurance obsèques reste la plus décriée.

Assurances obsèques : le marché de la mort fait vendre

Ne pas laisser sa famille dans la peine et face aux difficultés financières lors de sa mort, c’est le souhait de nombre d’entre nous. Les assureurs ont senti le filon depuis bien longtemps. Les assurances obsèques permettent, en contrepartie de versement de primes d’assurances, de percevoir un capital permettant de financer les obsèques. Sauf que la majorité des contrats proposés ne présentent aucun avantage financier aux assurés... Et pour cause, un peu d’algèbre suffit. En additionnant le montant des primes versées, au fil des années, au regard du capital versé lors du décès, un enfant de CE2 verrait le pot aux roses.

Exemple cité sur France 3 : En 24 ans de mensualité, Madame G. a payé 33.124 euros. Sauf qu’à sa mort, sa famille n’a touché que la somme prévue initialement, soit 4 600 euros. Le fils de Madame G s’estime floué au vu de l’écart entre ce qu’a payé sa mère en mensualité et la faible somme récoltée à sa mort. "Je ressens un sentiment de colère devant les arguments utilisés par les commerciaux pour décrocher des contrats. On s’adresse à des personnes en situation de crainte par rapport à l’avenir. Moi je trouve ça absolument indigne", déclare-t-il. D’autres personnes préfèrent garder une somme qu’ils donnent directement à leurs enfants plutôt qu’aux assurances.

Le pire du pire... Cotisation à fonds perdus

Verser des primes d’assurances sont des versements à fonds perdus. Si le décès n’est pas survenu avant la fin du contrat (souscrit pour dix, quinze ou vingt ans), tout l’argent versé est perdu ! On peut bien sûr opter pour une garantie « vie entière », mais avec des cotisations largement plus élevées.

Évitez donc toutes ces assurances, vraiment toutes les assurances...

Épargner sur un contrat d’assurance-vie afin de couvrir les frais de ses obsèques n’est pas un bon plan non plus. Non, cette fois-ci ce n’est pas au niveau financier que cela va coincer, mais au niveau pratique. Le bénéficiaire du contrat ne percevra les fonds ainsi capitalisés que bien tard que vos obsèques, du fait des délais de traitement du dénouement du contrat pour cause de décès (plusieurs semaines de délais).

Effectuez plutôt une donation d’argent

C’est bien le sujet actuel avec la promesse de revue de la fiscalité sur les donations dans les années à venir. Les Français ne donnent pas assez de leur vivant, et pourtant les conditions fiscales sont favorables. L’on peut donner à un enfant jusqu’à 100.000€ d’argent tous les 15 ans. Pour ce cas précis, vous pouvez ajouter à votre don une clause de charge, incluant l’obligation pour le donataire (celui qui reçoit les fonds) de prendre en charge le financement de vos obsèques, et le tour est joué ! Tout le monde est informé dans la famille, ainsi cette épée de Damoclès à propos de votre mort peut s’envoler.

Donner votre avis sur cet article: Assurances obsèques, perdre de (...)

Attribuez des étoiles pour indiquer votre choix : 1 étoile, pas top, 5 étoiles, Top !

Forum: à propos de Assurances obsèques, perdre de (...)

Un message, un commentaire ?
Vous pouvez télécharger le contenu de cet article au format PDF : Enregistrer au format PDF

À découvrir également

Rechercher

Lettre de la Tribu (hebdomadaire)

 

Publiez vos articles sur Zurbains.com

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

TOP 5 des posts Zurbains les plus likés

Au nom de la Terre d'Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée

1Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
(5 - 3 votes)
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?

2Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
(5 - 3 votes)
Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre
Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre

3Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre
(4.97 - 1 vote)
Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s'abstenir, c'est divin !
Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s’abstenir, c’est divin !

4Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s’abstenir, c’est divin !
(4.97 - 1 vote)
La bonne gestion de l'eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole
La bonne gestion de l’eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole

5La bonne gestion de l’eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole
(4.97 - 1 vote)

TOP 5 des posts Zurbains 2019 les plus lus

Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l'effondrement et de la décroissance, faisons le point...
Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l’effondrement et de la décroissance, faisons le point...
Nouvelles lingettes bébé biodégradables, enfin un terme à un scandale environnemental majeur ?
Nouvelles lingettes bébé biodégradables, enfin un terme à un scandale environnemental majeur ?