La finance utile, un thème porteur pour les Français

La finance utile, c’est-à-dire les investissements conciliant performance financière et impacts positifs sur la société ou l’environnement, reste mal connue des Français, qui sont toutefois une majorité à trouver le thème porteur, selon un sondage publié mardi.

jeudi 13 septembre 2018, par

La finance utile, un thème porteur pour les Français

Pour un cinquième des personnes interrogées , l’expression "finance utile" n’évoque rien, tandis qu’ils ne sont que 8% à la faire rimer avec l’idée d’un retour sur investissement, selon cette étude réalisée par Patrimonia, la convention annuelle des professionnels du patrimoine, en partenariat avec Sycomore Asset Management.

32% des sondés ignoraient qu’il était possible de choisir des produits d’épargne utile.

En revanche, 4 Français sur 5 pourraient s’y intéresser ou s’y intéressent déjà, et ils privilégieraient alors un investissement profitant à l’environnement (à 71%). 65% d’entre eux aimeraient aussi soutenir leur propre entreprise, et 63% la société française dans son ensemble.

A l’inverse, 31% d’entre eux estiment que le secteur de la banque et de l’assurance incarne le moins bien l’investissement utile.

Une majorité des personnes interrogées (53%) considère que leurs choix de placements futurs pourraient être influencés par le thème de la finance utile.

Plus globalement, presque deux tiers (63%) des sondés disent faire des économies d’abord pour se couvrir en cas de coup dur, bien avant de préparer leur retraite (27%).

Ils privilégient les produits financiers peu risqués : si 80% ont un livret (de type livret A ou livret jeune), ils sont beaucoup moins nombreux à détenir un plan d’épargne en actions (18%).

Cette étude a été réalisée du 26 janvier au 5 février auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 personnes âgées de plus de 18 ans et résidant en France, interrogées en ligne sur système CAWI (computer assistance for web interview).

La tribu éco-citoyenne a la parole !