La baisse de votre taxe d’habitation de -30% peut aussi cacher une hausse

Ce n’est pas parce que votre taxe d’habitation est sensée baisser de -30% que vous paierez forcément moins ! Encore une belle couleuvre à avaler. Tout dépend des hausses des taxes fixées au niveau local. Si votre commune augmente de façon significative ses taxes, la ristourne accordée au niveau national sera de fait diminuée d’autant. Plus de 5.600 communes ont décidé d’augmenter leurs taxes locales en 2018 avant la suppression définitive de cet impôt en 2021.

mercredi 10 octobre 2018, par

Baisse de -30% de votre taxe d’habitation

La suppression complète de la taxe d’habitation ne sera effective qu’en 2021, pour tous. Pour cette année, près de 22 millions de foyers bénéficieront d’un abaissement de -30% de leur taxe d’habitation. Cette ristourne n’est accordée que sous conditions de plafonds de revenus pour le foyer fiscal, cf comment savoir si je bénéficie de la baisse de ma taxe d’habitation ?. Mais seulement sous réserve que les taxes locales, fixées par leur commune, ne s’envolent pas de leur côté !

5.680 communes augmentent leurs taux d’imposition en 2018

Ainsi, la pression fiscale locale peut augmenter, et contrecarrer la politique nationale de baisse de la taxe d’habitation. «  Les collectivités locales avaient toujours la possibilité de supprimer certains abattements existants ou d’augmenter les taux », relève Anne Guyot-Welke, porte-parole du syndicat d’agents du fisc, Solidaires Finances publiques. Selon un rapport parlementaire, publié cet été, au moins 5 680 communes ont ainsi augmenté leur taux d’imposition en 2018. Soit autant de villes et villages où les citoyens pourraient voir le montant final de leur taxe d’habitation s’alourdir, malgré le rabais, selon Le Parisien.

La tribu éco-citoyenne a la parole !