Remboursement des frais d’optique : le gouvernement voit trouble !

Le gouvernement devrait arrêter de consulter les opticiens mais plutôt des ophtalmologues...

Le gouvernement souhaite limiter le prix des lunettes en France. Au double du prix des pays voisins européens, le marché des lunettes en France est plus que florissant. Mais au final, c’est toujours le consommateur qui paie le prix fort...

lundi 12 mai 2014, par

Plafonnement du remboursement des lunettes : le gouvernement veut bien faire, mais a la vue trouble !

Optique / remboursements : le gouvernement voit trouble !
Optique / remboursements : le gouvernement voit trouble ! © fotolia.com

Le prix des lunettes en France est incohérent. La même paire de lunettes élaborée en Allemagne, avec les mêmes verres, même correction, est 45% moins chère. Le consommateur français ne s’approvisionne que peu en Allemagne, car sa mutuelle le rembourse en partie. Mais, pour les Français n’étant pas ou peu couvert par une mutuelle complémentaire, ils paient le prix fort.

Les prix sur le marché français est faussé par le remboursement des mutuelles, ce qui contribue à maintenir des prix élevés. Si les mutuelles abaissaient le niveau de remboursement les prix baisseraient largement.

Mais voilà, les Français choisissent à juste titre leurs mutuelles en fonction du niveau de remboursement par rapport à leur cotisation... Difficile de sortir de ce cercle vicieux.

L’Etat intervient auprès des mutuelles pour faire baisser les prix de l’optique

La seule issue, c’est l’Etat qui la détient, en imposant à toutes les mutuelles de baisser leur niveau de remboursement. En dehors de point, la Sécurité Sociale n’a pas d’économies réelles à faire, car elle ne contribue qu’à hauteur de 5% au niveau des dépenses d’optique.

Le gouvernement avait prévu initialement une réduction du niveau de remboursement des lunettes en deux phases :

  • un plafonnement de remboursement de 450 € tous les 2 ans, à partir de 2015,
  • un plafonnement abaissé progressivement pour atteindre 300 € à partir de 2018.

Sachant que le panier moyen des Français est de 420€ sur une durée de 2 ans pour leur consommation en optique, la première limitation ne servirait pas à grand chose.

  • Un plan de réduction réduit à néant sous la pression des opticiens

Sous la pression des lobbys des opticiens, le gouvernement a fait machine arrière et va supprimer sa proposition de réduction du plafonnement après 2015... En fait, cela revient donc à ne rien faire, le plafonnement étant au-delà du panier moyen d’achat. Cette limitation ne s’appliquera que sur le très haut de gamme, pour les clients ayant un fort pouvoir d’achat.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

CORRIGÉ : Rénovation urbaine : 5 milliards débloqués en six mois (gouvernement)

jeudi 23 mai 2019

Les grues reviennent dans nos quartiers : cinq milliards d’euros ontété engagés par l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), a (...)

Foncier agricole : les prix des terres d'élevage en net recul en 2018 (FnSafer)

jeudi 23 mai 2019

L’écart entre les prix des terres agricoles destinées à la culture et celles vouées à l’élevage est au plus haut depuis 1997, en grande partie (...)