Les nouveautés Weight Watchers

Première nouveauté en cette année 2018, Weight Watchers change sa dénomination pour devenir WW...

Première nouveauté en cette année 2018, Weight Watchers change sa dénomination pour devenir WW. Si le sigle demeure inchangé, il signifie maintenant Wellness that Work.

vendredi 2 novembre 2018, par

Il faut dire que depuis l’intégration de la célèbre animatrice Oprah Winfrey au sein du conseil d’administration du groupe dont elle est devenue l’ambassadrice, WW vit au rythme des changements.

Que signifie ce changement de nom ?

La compagnie américaine a émis le souhait d’étendre son domaine d’expertise dans le bien-être et la santé en général au lieu de se cantonner dans la lutte contre la prise de poids uniquement.

Avec le nombre incessant de nouveaux adhérents, elle a jugé nécessaire d’enrichir ses offres.

Ainsi, le crédo de WW devient : « manger sainement, éliminer les kilos en trop, changer votre état d’esprit — peu importe vos objectifs, nous avons la solution ». Outre la nutrition, certaines de ses offres intègrent désormais des activités comme le yoga, l’entraînement physique, le traitement anti-âge et bien d’autres encore.

Une nouvelle application

Wellness that Work propose à ses adhérents une nouvelle application minceur qui facilite davantage le suivi de leurs progrès. Elle intègre naturellement de nouvelles recettes et permet aussi de trouver des restos.

Les Smartpoints

WW a gardé les concepts qui ont forgé son succès, à savoir :

  • Aucune restriction sur les aliments que vous pouvez manger, mais il faut en consommer avec modération.
  • Les membres sont invités à ne pas dépasser un quota de points défini chaque jour.
  • Les réunions de groupe pour vous motiver à poursuivre vos efforts.

Maintenant, chaque aliment se voit attribuer des Smartpoints déterminés à partir du nombre de calories qu’il contient.

En fonction du nombre de kilos que vous souhaitez perdre, vous avez un quota de points à respecter par jour pour atteindre votre objectif.

Si vous pratiquez des exercices physiques, vous accumulerez des points. Ces derniers se cumuleront en bonus et vous seront bien utiles en prévision d’un repas copieux en famille le week-end ou lorsque l’envie d’une tarte au chocolat devient trop forte.

Plus vous serez régulier dans la pratique de vos activités physiques, plus vous obtiendrez des SmartPoints. Par conséquent, vous aurez davantage de liberté pour manger ce qui vous fait envie.

Encore plus de recettes et de nouveaux aliments à 0 point

Le programme WW contient plus d’une centaine de recettes dans ses bases de données. Vous y trouverez sans aucun mal des plats à préparer soi-même. Le tout se base sur le dosage des proportions de chaque ingrédient pour ne pas dépasser son quota de points au quotidien.

De nouveaux aliments font leur apparition dans la liste de ceux qui comptent pour 0 point. Si, avant, seuls les fruits et les légumes y figuraient, désormais, les poissons, les fruits de mer, les œufs, le poulet et bien d’autres encore font leur apparition.

Régime Weight Watchers, ça marche ?

Que penser de Weight Watchers ? L’avis de Sagessesanté est mitigé. Comme de nombreux spécialistes de la nutrition, le site estime que le programme tient son succès du point suivant : vous n’avez pas l’impression de vous priver de quelque chose puisque vous avez le droit de tout manger sous réserve de quantités modérées.

Le programme bénéficie d’une notation plutôt positive sur les sites de sondages en ligne Ebuyclub et Igraal. Ceux qui l’ont adopté apprécient particulièrement la simplicité des instructions.

Il est d’autant plus efficace pour ceux qui réussissent à suivre le régime sur un an. La compagnie Weight Watchers elle-même a dévoilé dans son communiqué de presse en 2017 le résultat d’une recherche menée par le Dr Amy Ahern du Centre de Recherche médicale de l’Université de Cambridge et qui a abouti sur ce constat. L’étude en question a démontré, entre autres, une diminution de risque de diabète pour ceux qui ont suivi le programme sur une année.

Le revers de la médaille

Ce qui fait la force de WW peut également constituer sa faiblesse. En effet, le programme raisonne par rapport au nombre de points à ne pas dépasser et non sur les aliments qui apportent des nutriments essentiels à notre corps. En l’occurrence, il n’interdit pas les aliments riches en glucides et en sucre.

Supposons que vous avez suffisamment fait attention au cours de la journée et quand vient le soir, vous êtes tenté par un flan au chocolat en guise de dessert après le dîner. Vous n’avez pas dépassé le nombre de points maximum certes, mais votre corps n’a pas forcément eu les nutriments essentiels à son bon fonctionnement.

Par conséquent, cela n’enlève pas totalement une mauvaise habitude par rapport à l’alimentation et peut être à l’origine de certains troubles à terme.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Le montant des pensions souvent surestimé avant le départ à la retraite

lundi 12 novembre 2018

Près de la moitié des nouveaux retraités qui ont estimé leur pension avant leur départ ont finalement touché moins que leur prévision, selon (...)