A plus de 13 € le paquet de cigarettes, arrêterez-vous de fumer ?

L’Etat gagne sur les deux tableaux en augmentant le prix des cigarettes, moins de dépenses de santé, plus de recettes sur les taxes...

Et oui ! Selon un sondage, 13,07€ serait le prix idéal pour qu’un maximum de fumeurs tentent le grand saut vers la santé ! Evidemment, entre le discours et les actes, deux mondes s’opposent.

lundi 23 mars 2015, par

Combien un paquet de cigarettes devrait-il coûter pour que l’addiction des fumeurs ne pèse pas financièrement sur la collectivité ? Réponse : 13,07 €, soit environ 6 € de plus que le prix de référence actuel. Ce « juste » prix, réévalué donc de 87 % par rapport aux tarifs d’aujourd’hui, est le résultat d’une très sérieuse étude réalisée par Microeconomix, un cabinet de recherche et d’expertise économiques.

Ce travail est rendu public au moment opportun : depuis mardi, les députés examinent en commission à l’Assemblée nationale le projet de loi Santé, qui intègre des mesures antitabac.

Pour réaliser leur calcul, deux économistes se sont basés sur les travaux de l’Observatoire français des drogues et toxicomanies (OFDT) et ont largement puisé dans les bases de l’Insee et de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, avant de calculer le « coût social » du tabac, à savoir l’impact positif ou négatif du tabac, en termes financiers, sur la richesse du reste de la société.

Or, ce coût social n’est pas le même, selon que l’on regarde l’impact sur le budget de l’Etat, sur celui des entreprises ou sur le revenu des fumeurs.

L’Etat y gagne C’est l’une des conclusions surprenantes de cette étude : la cigarette a un impact... positif sur les finances publiques. Concrètement, l’Etat gagne en effet de l’argent grâce au tabac, environ 1 Md€ même. D’un côté, certes, les dépenses de santé engendrées par le tabac sont estimées à 16,3 Mds€, et les impôts non encaissés à cause du décès prématurés des fumeurs sont évalués à 3,3 Mds€, soit un surcoût de 19,6 Mds€. Mais d’un autre côté, l’Etat engrange 14 Mds€ de taxes perçues grâce aux ventes de cigarettes et, calcul un peu cynique mais indéniable, économise... 6,6 Mds€ en pensions non versées aux fumeurs décédés plus tôt. Au final, le plus l’emporte donc sur le moins.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

CORRIGÉ : Rénovation urbaine : 5 milliards débloqués en six mois (gouvernement)

jeudi 23 mai 2019

Les grues reviennent dans nos quartiers : cinq milliards d’euros ontété engagés par l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), a (...)

Foncier agricole : les prix des terres d'élevage en net recul en 2018 (FnSafer)

jeudi 23 mai 2019

L’écart entre les prix des terres agricoles destinées à la culture et celles vouées à l’élevage est au plus haut depuis 1997, en grande partie (...)