E-cigarettes : nouvelle alerte de l’OMS sur les dangers pour la santé de la cigarette électronique, impacts sur le cerveau #e-cig

L’e-cigarette a un impact direct sur le développement du cerveau.

L’OMS persiste et signe, l’e-cigarette n’a rien d’inoffensif. Au contraire, son impact est dorénavant prouvé. Les experts de l’OMS préconise l’interdiction de la cigarette électronique aux mineurs et dans tous les lieux publics fermés.

mardi 26 août 2014, par

L’E-cigarette interdite dans tous les lieux publics fermés

Moins dévastatrice que les cigarettes classique, l’e-cigarette n’a rien d’une pratique saine pour la santé. Bien au contraire, elle est source d’accoutumance, de gestuels et de pratiques, et est maintenant directement mise en cause dans le développement du cerveau. C’est pourquoi, l’OMS préconise son interdiction dans tous les lieux publics.

L’Organisation mondiale de la santé recommande d’interdire la vente des cigarettes électroniques aux mineurs. Les experts estiment en effet que leur consommation pose "de graves menaces" aux adolescents et aux foetus.

Dans le même document publié ce mardi, l’organisation suggère également que la consommation de ces cigarettes soit interdite dans les espaces publics fermés.

E-cigarette : un impact sur le développement du cerveau

"Les preuves existantes montrent" que la fumée des cigarettes électroniques n’est pas "de la simple vapeur d’eau", affirme l’OMS, qui juge ainsi qu’il existe suffisamment pour mettre en garde les "enfants, adolescents, femmes enceintes et femmes en âge de procréer sur les conséquences à long terme de la e-cigarette sur le développement du cerveau.

Suppression des arômes artificiels

E-cigarettes : nouvelle alerte de l’OMS sur les dangers pour la santé de la cigarette électronique pour les foetus et les ados
E-cigarettes : nouvelle alerte de l’OMS sur les dangers pour la santé de la cigarette électronique pour les foetus et les ados © fotolia.com

Elle suggère enfin que la publicité pour ces objets soit interdite, et que les arômes aux fruits, aux bonbons ou à l’alcool soient également supprimés, ainsi que les distributeurs proposant ces produits.

Ces recommandations font partie d’un rapport qui doit être débattu en octobre par les pays membres de l’organisation sanitaire.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Alstom/Siemens : Bouygues, virulent contre Bruxelles, croit à un dividende

jeudi 21 février 2019

Le géant français Bouygues a dénoncé jeudi le rejet récent par Bruxelles de la fusion des groupes ferroviaires Alstom, dont il est premier (...)