Pommes françaises empoisonnées : la justice donne raison à GreenPeace

La France est la championne du taux de pesticide dans le sang de ses habitants : au moins trois fois plus élevés que dans ceux des Américains ou des Allemands.

La justice a donné raison à GreenPeace, qui faisait figurer dans son rapport de juin sur les pommes françaises le titre : Pommes empoisonnées - Mettre fin à la contamination des vergers par les pesticides grâce à l’agriculture écologique.

mardi 29 novembre 2016, par

© fotolia.com

Les pommes françaises sont bien empoisonnées aux pesticides, la justice donne raison à Greenpeace.

L’association Nationale Pomme Poire (ANPP), qui défend de nombreux arboriculteurs normands voulait interdire à Greenpeace d’utiliser le titre "pommes empoisonnées" aux pesticides dans son rapport sur la contamination des vergers français aux produits phyto-sanitaires.

L’association nationale Pomme Poire (ANPP), qui demandait à la justice de contraindre Greenpeace de modifier le titre d’un rapport commençant par "Pommes empoisonnées", a vu sa demande rejetée mardi par le tribunal de grande instance de Paris.

Publié en juin dernier, le rapport "Pommes empoisonnées - Mettre fin à la contamination des vergers par les pesticides grâce à l’agriculture biologique", expliquait que les producteurs de pommes continuent à utiliser des cocktails de pesticides dans de nombreux pays européens.

Dans son ordonnance, la juge Catherine David, statuant en référé, a estimé que "ce n’est pas la réputation de la pomme qui est mise en cause", "mais celle des pesticides utilisés pour cultiver les pommes, ce qui n’est pas objectivement contestable".

La France est la championne du taux de pesticide dans le sang de ses habitants : au moins trois fois plus élevés que dans ceux des Américains ou des Allemands.
La France est la championne du taux de pesticide dans le sang de ses habitants : au moins trois fois plus élevés que dans ceux des Américains ou des Allemands. © fotolia.com

L’ordonnance fait valoir que "le consommateur est doué de raison et sait pertinemment que si les sols et l’eau sont contaminés, les produits agricoles qui poussent sur ces sols à l’aide de cette eau le sont également".

Si bien que "dire que les pommes sont empoisonnées lorsqu’elles poussent sur des sols remplis de pesticides ne constitue pas un propos dénigrant, dès lors qu’il s’appuie sur une base factuelle réelle, même si le rapport n’est pas construit avec une rigueur toute scientifique".

L’association de défense des arboriculteurs envisage de faire appel de la décision de justice.

La France n’est pas dans la pire des situations en Europe

© fotolia.com

Le nombre de pesticides le plus élevé dans les sols a été
détecté en Italie (18 pesticides sur trois échantillons), en
Belgique (15 pesticides sur trois échantillons) et en France
(13 pesticides sur six échantillons prélevés). Concernant
l’eau, c’est en Pologne que les pesticides étaient les plus
nombreux (13 pesticides sur trois échantillons), puis en
Slovaquie (12 pesticides sur trois échantillons) et en Italie
(10 pesticides sur deux échantillons prélevés). Sur les
38 pesticides identifiés dans les échantillons d’eau, huit
présentent une toxicité très élevée pour les organismes
aquatiques. Un pesticide retrouvé dans les sols a une
toxicité très élevée pour les vers de terre (lombrics),
tandis que huit pesticides décelés dans l’ensemble des
échantillons sont très toxiques pour les abeilles. Par ailleurs,
20 substances identifiées sont très persistantes, dont
cinq retrouvées dans le sol ont un potentiel de lixiviation
élevé. Ces propriétés dangereuses pour l’environnement
renforcent la menace que font peser les pesticides toxiques
sur nos écosystèmes.

Rapport de GreenPeace sur les pommes empoisonnées

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Finance éthique & confiance : professionnels de la banque, participez au concours organisé par l'Observatoire de la Finance

mardi 19 mars 2019

Le CFPB-Ecole supérieure de la banque vient de lancer l’appel à participation de l’édition francophone du Prix ’Finance : Ethique & (...)

Crise financière : les risques évalués en mars 2019 par le HCSF sur l'endettement record en France et le Brexit

mardi 19 mars 2019

Le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a publié ce début de semaine une actualisation de sa revue des risques financiers. Les (...)

Immobilier neuf à Serris (77) : PROMOGIM, Lauréat de la consultation de Real Estate Development by Euro Disney

mardi 19 mars 2019

PROMOGIM va construire 148 logements à Serris, en Seine-et-Marne. Ce programme est issu d’une consultation portée par Real Estate (...)

Logement : les 20 propositions de la FNAIM portant sur la fiscalité immobilière, les dépenses publiques et la transition écologique

mardi 19 mars 2019

Dans le cadre de sa contribution au Grand Débat National, la FNAIM, 1ère organisation des professionnels de l’immobilier en France et en (...)

Toujours préoccupé, le bâtiment tourne ses revendications vers l'Europe

mardi 19 mars 2019

La principale organisation du bâtiment français table toujours sur un léger déclin d’activité cette année face au repli du logement neuf, (...)

Darmanin favorable à l'allongement de la durée de travail évoqué par Agnès Buzyn

mardi 19 mars 2019

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a jugé courageuse mardi la proposition de sa collègue Agnès Buzyn sur l’allongement de la (...)

L'agence de notation française Beyond Ratings autorisée par l'ESMA à noter les États, collectivités locales et institutions financières à mandat public

mardi 19 mars 2019

Beyond Ratings, première agence de notation intégrant systématiquement l’analyse ESG à obtenir l’agrément de l’ESMA.