La consommation des produits Bio explose en 2016 !

Le ras-le-bol de la médiocrité des produits alimentaires industriels pousse les consommateurs à tourner massivement vers les produits Bio.

Les Français se mettent largement à la consommation de produits Bio. Un choix, le plus souvent, par dépit, tellement l’alimentation industrielle classique est de piètre qualité.

jeudi 22 septembre 2016, par

Après l’ouverture d’un hall à Rungis dédiée au Bio, le marché français du Bio explose de façon logique. « Le marché français du bio change d’échelle  », ont commenté, mardi, les dirigeants de l’Agence BIO en annonçant une progression de 20 % des ventes au premier semestre 2016.

Les produits Bio sont toujours aussi chers et c’est parfaitement anormal. Rungis devrait aider à abaisser les prix avec la hausse de la production, mais le

Le Bio débarque largement dans les hypermarchés

© fotolia.com

Les distributeurs alimentaires n’entendent pas laisser s’échapper cette manne, alors que leur marché global progresse péniblement de quelques petits pour-cent. Les grandes surfaces alimentaires (hypers et supermarchés) détiennent déjà 44 % du secteur, devant les magasins spécialisés (34 %) et la vente directe (13 %). Elles n’en vont pas moins passer la vitesse supérieure en matière de bio.

Carrefour Bio

Carrefour, qui revendique le leadership avec 20 % de part de marché sur ce segment, entend pousser son avantage. Il a enclenché au début de l’année le développement d’une chaîne de magasins spécialisés Carrefour Bio.
L’enseigne comptera 10 unités fin septembre et quelques ouvertures supplémentaires sont prévues d’ici à la fin de l’année. Parallèlement, l’offre des 5.600 hypers et supers (grands et petits) Carrefour - 6.000 références, dont 1.800 aux marques du distributeur - continue de s’élargir.

Coeur de nature pour Auchan

© fotolia.com

Chez Auchan aussi, il a été décidé de lancer une chaîne de magasins dédiés. Ce jeudi, Coeur de nature, le concept en test sur une grande surface à la périphérie de Brétigny-sur-Orge en banlieue parisienne, va inaugurer sa déclinaison urbaine au coeur de la capitale, rue de Dunkerque, dans le « boboland » du 9e arrondissement. Les prémices d’un déploiement qui pourrait s’accélérer.
Dans les hypers du groupe nordiste, les rayons connaissent une progression à deux chiffres et la gamme s’étoffe également, avec notamment 50 produits à moins de 1 euro, pour rendre le bio accessible à tous.

Biocoop en hyper-développement

Avec 380 magasins, le leader français du circuit spécialisé, dont il revendique la moitié des ventes, a affiché en 2015 un chiffre d’affaires de 768 millions d’euros, en croissance de 17 %. La chaîne devrait ouvrir 40 nouveaux points de vente cette année. Historiquement destiné au noyau dur des militants du bio, Biocoop s’ouvre de plus en plus au grand public. Le signe des temps.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

CORRIGÉ : Rénovation urbaine : 5 milliards débloqués en six mois (gouvernement)

jeudi 23 mai 2019

Les grues reviennent dans nos quartiers : cinq milliards d’euros ontété engagés par l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), a (...)

Foncier agricole : les prix des terres d'élevage en net recul en 2018 (FnSafer)

jeudi 23 mai 2019

L’écart entre les prix des terres agricoles destinées à la culture et celles vouées à l’élevage est au plus haut depuis 1997, en grande partie (...)