Ma tribu éco-citoyenne
Vous êtes ici : Accueil » Santé » Alimentation » Fruits et légumes bio cultivés en serres chauffées : non commercialisables (...)

Fruits et légumes bio cultivés en serres chauffées : non commercialisables entre le 21 décembre et le 30 avril

Un produit frais Bio doit respecter sa saisonnalité ! C’est du bon sens. Ainsi, notamment pour les tomates bio, une culture en serre chauffée rendra ces fruits non commercialisables. Les producteurs pointent du doigt que les consommateurs vont donc acheter davantage de fraises et de tomates espagnoles...

D 22 juillet 2019     A Zurbains

Fruits et légumes bio cultivés en serres chauffées : non commercialisables entre le 21 décembre et le 30 avril

Fruits & légumes &copy fotolia.fr


Bio : les serres chauffées restent autorisées en France mais leurs fruits et légumes ne pourront plus être commercialisés entre décembre et avril

"Le chauffage des serres est autorisé, mais il n’y aura pas de commercialisation entre le 21 décembre et le 30 avril" de fruits et légumes bio produits en France, a indiqué le ministère.

Tomates, un marché principalement hors saison
© Fotolia.fr

Le comité national de l’agriculture biologique a décidé, jeudi 11 juillet, d’autoriser l’utilisation de serres chauffées en agriculture bio, tout en encadrant leur utilisation. "Le chauffage des serres est autorisé, mais il n’y aura pas de commercialisation entre le 21 décembre et le 30 avril" de fruits et légumes bio produits en France, a indiqué le ministère.

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, avait déclaré, mardi, devant les sénateurs, que le gouvernement n’était "pas opposé" au chauffage des serres en agriculture bio. "Nous sommes, et je suis, très opposé à la la contre-saisonnalité des fruits et légumes", avait-il insisté. Le règlement européen prévoit que la production biologique doit respecter les "cycles naturels" des saisons et faire une utilisation responsable de l’énergie.

Les agriculteurs bio pointent le bilan carbone

Prônant une "tomate bio française dès le printemps", les partisans des serres chauffées, au premier rang desquels la FNSEA, les chambres d’agriculture et les coopératives, font valoir que "78% de la tomate biologique présente dans les circuits longs de distribution en France est importée".

Outre son opposition à la production de fruits et légumes hors saison, la Fédération nationale des agriculteurs biologiques (Fnab) pointe aussi le bilan carbone des serres chauffées. "Autoriser la vente de tomates bio dès le premier jour du printemps revient à autoriser de chauffer les serres bio pendant tout l’hiver à plus de 20 degrés, l’équivalent de 200 000 à 250 000 litres de fioul par hectare", a déclaré Jean-Paul Gabillard, producteur maraîcher et secrétaire national légumes à la Fnab.

Donner votre avis sur cet article: Fruits et légumes bio cultivés en (...)

Attribuez des étoiles pour indiquer votre choix : 1 étoile, pas top, 5 étoiles, Top !

Forum: à propos de Fruits et légumes bio cultivés en (...)

Un message, un commentaire ?
Vous pouvez télécharger le contenu de cet article au format PDF : Enregistrer au format PDF

À découvrir également

Rechercher

Lettre de la Tribu (hebdomadaire)

 

Publiez vos articles sur Zurbains.com

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

TOP 5 des posts Zurbains les plus likés

Au nom de la Terre d'Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée

1Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
(5 - 3 votes)
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?

2Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
(5 - 3 votes)
Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre
Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre

3Réduction des déchets : semaine de sensibilisation du 16 au 24 novembre
(4.97 - 1 vote)
Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s'abstenir, c'est divin !
Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s’abstenir, c’est divin !

4Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s’abstenir, c’est divin !
(4.97 - 1 vote)
La bonne gestion de l'eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole
La bonne gestion de l’eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole

5La bonne gestion de l’eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole
(4.97 - 1 vote)

TOP 5 des posts Zurbains 2019 les plus lus

Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l'effondrement et de la décroissance, faisons le point...
Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l’effondrement et de la décroissance, faisons le point...
Nouvelles lingettes bébé biodégradables, enfin un terme à un scandale environnemental majeur ?
Nouvelles lingettes bébé biodégradables, enfin un terme à un scandale environnemental majeur ?