Ma tribu éco-citoyenne
Vous êtes ici : Accueil » Santé » Alimentation » Canicule : les marchands de glaces multiplient leurs ventes par 6 (...)

Canicule : les marchands de glaces multiplient leurs ventes par 6 !

En ce début de période de canicule sur la France, l’Ile de France souffre. La chaleur des villes, augmentée du trafic des voitures (des bouchons bien trop importants ce jour...), pousse les franciliens à se laisser aller à la consommation de glaces. Les ventes sont multipliées par 6 !

D 26 juin 2019     A Zurbains avec AFP

Canicule : les marchands de glaces multiplient leurs ventes par 6 !

Glace © stock.adobe.com


Je vais faire tous les glaciers de Paris cette semaine

"On attend une augmentation de 30% du chiffre d’affaires par rapport à la semaine dernière", prévoit Lise Fenelon, directrice France de Grom. Rien que lundi, au début de la vague de chaleur qui accable la plus grande partie de la France cette semaine, la boutique de la chaîne italienne au Quartier latin a doublé son chiffre d’affaires par rapport au même jour de la semaine précédente.

"Je vais faire tous les glaciers de Paris cette semaine", plaisante Audrey, un cornet pistache-café à la main : en pleine canicule, les files d’attente s’allongent devant les revendeurs de glaces et sorbets à Paris. "Je suis en vacances, il fait chaud, ma principale occupation c’est piscine, glaces, musées", poursuit cette Parisienne, chapeau de paille sur la tête. Elle n’est pas la seule à se ruer sur les glaces pour mieux supporter la chaleur.

Ventes multipliées par 6 !

Le glacier s’organise : "On produit environ 600 litres par jour, alors qu’en mai, c’était entre 50 et 100", détaille Mme Fenelon. L’enseigne reçoit trois livraisons par semaine au lieu d’une, et a renforcé son équipe, passant de trois à sept employés à partir de 17h00, "pic de fréquentation" des personnes qui sortent du travail. "On a une deuxième vague d’affluence à 22h00 : des gens qui sortent du restaurant, contents qu’il fasse encore jour", complète-t-elle.

A 14h00, la queue se crée déjà devant le comptoir. Les clients, en short, robes et sandales, lèvent les yeux pour examiner la carte et choisir leur parfum.

Harri, autrichien, a choisi un granité au citron, "plus frais" selon lui. Son fils de quatre ans, Art, a opté pour une glace au chocolat. "Il fallait rafraîchir ces bestioles", justifie-t-il, en tendant une cuillère de granité à son plus jeune fils installé dans un porte-bébé. "Il y a trois semaines on était à Formentera (aux Baléares, NDLR), il faisait moins chaud", rit-il, les yeux masqués par ses lunettes de soleil. "On aime la chaleur, assume Lise Fenelon. On espère que ça va durer". Pour elle, ce qui fonctionne le mieux en période de canicule, ce sont les sorbets et les granités : "Je recommande le citron car c’est assez acidulé", commente-t-elle.

À quelques mètres, d’autres gourmands se sont réfugiés à l’ombre de la terrasse d’Amorino. "C’est une récompense après la balade", indique Danielle, entourée de sa famille venue d’Annecy et de Dijon. Pour ces touristes, la glace était prévue, sous la pluie ou sous le soleil, et la météo n’affecte pas leur consommation : "C’est quand même très sucré", explique Danielle.

Boom des ventes aussi chez les glaciers industriels. "Les entreprises sont habituées aux pics caniculaires", analyse Timothée Arar-Jeantet, secrétaire général de l’association des entreprises des glaces, qui réunit huit groupes de producteurs comme Thiriet, Mars chocolat, ou Unilever. En 2018, ils ont réalisé 80,7% de leur chiffre d’affaires entre avril et septembre.

Chez Picard, la part des glaces dans les ventes double en été et passe de 10-15% à 30%, ce qui représente environ deux millions de boîtes vendues chaque semaine.
"Au niveau des glaces, on peut réalimenter", détaille un porte-parole de la société. Elles remplissent six congélateurs en moyenne dans les magasins. "La seule difficulté qu’on peut avoir, c’est sur les glaçons, qu’on ne produit pas nous-mêmes. Il y a une demande très importante, on a des risques de ruptures de stocks ponctuelles".

Une étude de Nielsen montre qu’en France, les glaces constituent la troisième catégorie la plus dépendante de l’été, derrière les produits solaires et les insecticides, puisqu’au total, 47% des ventes annuelles en 2018 se sont effectuées entre la mi-juin et la mi-septembre.

Donner votre avis sur cet article: Canicule : les marchands de glaces (...)

Attribuez des étoiles pour indiquer votre choix : 1 étoile, pas top, 5 étoiles, Top !

Forum: à propos de Canicule : les marchands de glaces (...)

Un message, un commentaire ?
Vous pouvez télécharger le contenu de cet article au format PDF : Enregistrer au format PDF

À découvrir également

Rechercher

Lettre de la Tribu (hebdomadaire)

 

Publiez vos articles sur Zurbains.com

Vous inscrire sur ce site

L’espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

TOP 5 des posts Zurbains les plus likés

Au nom de la Terre d'Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée

1Au nom de la Terre d’Edouard Bergeon : le film bouleversant de la rentrée
(5 - 3 votes)
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?

2Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
(5 - 3 votes)
Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s'abstenir, c'est divin !
Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s’abstenir, c’est divin !

3Aubade, collection lingerie et balnéaire Printemps - été 2020, âmes sensibles, s’abstenir, c’est divin !
(4.97 - 1 vote)
La bonne gestion de l'eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole
La bonne gestion de l’eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole

4La bonne gestion de l’eau en Afrique, clé de la compétitivité agricole
(4.97 - 1 vote)
Mômes trotteurs. Sorties en famille à Paris
Mômes trotteurs. Sorties en famille à Paris

5Mômes trotteurs. Sorties en famille à Paris
(4.97 - 1 vote)

TOP 5 des posts Zurbains 2019 les plus lus

Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Lutte contre le changement climatique : et si replanter des arbres était le plus efficace ?
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
Cantines scolaires de Bondy et Noisy-le-Sec : repas végétariens, produits Bio, réduction des déchets... Des exemples à suivre
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
4 & 5 juillet 2019 : appel au boycott des réseaux sociaux ! Probablement non entendu, ni suivi...
Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l'effondrement et de la décroissance, faisons le point...
Empreinte écologique, bio-capacité, théories de l’effondrement et de la décroissance, faisons le point...
Nouvelles lingettes bébé biodégradables, enfin un terme à un scandale environnemental majeur ?
Nouvelles lingettes bébé biodégradables, enfin un terme à un scandale environnemental majeur ?