50% des Français de plus de 30 ans sont en surpoids, 16% sont obèses

En cause, trop de consommation de matières grasses, trop de sucres, trop de vin... Mais tout peut changer, pour ceux qui le veulent vraiment.

Voici une bonne nouvelle, restons positifs, 1 Français sur deux se porte donc bien. Si vous êtes en surpoids, si cela peut vous rassurer, vous n’êtes pas seul ! Plus sérieusement, la situation se détériore en France, les mauvais habitudes alimentaires, régimes et autres produits spécifiques

mardi 25 octobre 2016, par

Dernière étude publiée à ce jour, menée par l’Inserm et la Caisse nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs salariés (Cnamts), auprès de 110.000 Français, le constat est de nouveau alarmant. La progression de la proportion de Français âgés de 30 à 69 ans en surpoids ne cesse d’augmenter. Nous en sommes à 50% des Français en surpoids, pis encore, 16% sont obèses.

Près d’un Français sur deux serait en excès de poids et l’obésité globale, définie par un IMC > 30kg/m2, avoisinerait les 16 % tandis que l’obésité abdominale, définie par un tour de taille ≥94 cm pour les hommes et ≥80 cm les femmes, s’avère bien plus fréquente (entre 41,6 et 48,5 %).

IMC : Indice de Masse Corporelle

IMC : Indice de Masse Corporelle
IMC : Indice de Masse Corporelle © fotolia.com

Bien connu, les notions de surpoids et d’obésité sont définies par l’indice IMC. Via cet indice, sont considérées comme obèses les personnes dont l’indice de masse corporelle (IMC) est égal ou supérieur à 30. Entre 25 et 30, c’est simplement du surpoids.

Les Français, plus gros que les autres ?

A l’échelle mondiale, le nombre de cas d’obésité a doublé depuis 1980, selon l’Organisation mondiale de la santé. En 2014, 39 % des adultes étaient en surpoids dont 13 % étaient obèses. L’obésité entraîne notamment des risques accrus de développer des maladies cardiovasculaires, le diabète et certains cancers.

Confirmation des mauvaises habitudes alimentaires des Français

© fotolia.com

Les Français aiment à se rappeler que la France est un pays où l’on mange bien. C’est évidemment faux. Nous mangeons trop de matières grasses et trop de sucres. Depuis le démasquage du pseudo french paradoxe, mettant à mal l’idée que l’huile d’olive et le vin sont bons pour la santé, les Français semblent être les seuls à ne pas en démordre. Il a été montré dans plusieurs études que la durée de vie plus longue dans le sud de la France est bien liée à la météo et en rien à l’alimentation à base d’huile d’olive. Au contraire, les Français du sud de la France pourrait vieillir encore plus sereinement en consommant davantage de légumes, sans toutefois recourir à autant d’huile d’olive.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

CORRIGÉ : Rénovation urbaine : 5 milliards débloqués en six mois (gouvernement)

jeudi 23 mai 2019

Les grues reviennent dans nos quartiers : cinq milliards d’euros ontété engagés par l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), a (...)

Foncier agricole : les prix des terres d'élevage en net recul en 2018 (FnSafer)

jeudi 23 mai 2019

L’écart entre les prix des terres agricoles destinées à la culture et celles vouées à l’élevage est au plus haut depuis 1997, en grande partie (...)