Voyage solidaire : donner du sens à vos vacances, pour un tourisme responsable, quand donner est aussi recevoir

CHARA France est une association de tourisme qui fait le lien entre les voyageurs et les organismes solidaires sociaux à Bali. Elle propose des solutions simples pour aider concrètement la populations balinaise lors des voyages touristiques des Français grâce au don de matériel et non financier. D’autres destinations, comme le Sri Lanka, seront bientôt ouvertes à cette démarche de tourisme responsable.

mercredi 15 mai 2019, par

POUR AIDER LES POPULATIONS DEMUNIES UNE FOIS SUR PLACE

Chara France développe une nouvelle habitude de voyage pour démocratiser le tourisme solidaire en facilitant le don matériel. CHARA France est une association de tourisme qui fait le lien entre les voyageurs et les organismes solidaires sociaux à Bali. Elle propose des solutions simples pour aider concrètement la populations balinaise lors des voyages touristiques des Français grâce au don de matériel et non financier. D’autres destinations, comme le Sri Lanka, seront bientôt ouvertes à cette démarche de tourisme responsable.

Lors de la préparation de votre voyage, les touristes CHARA France (ou Charaventuriers) peuvent retrouver la liste et les besoins des organismes locaux sélectionnées avec rigueur et soutenues par l’association à cette adresse : http://charafrance.org/tourisme-solidaire-et-utile-actions-locales/

QUAND VOYAGE RIME AVEC PARTAGE

© CHARA FRANCE

Le principe de CHARA France est simple. Il invite les voyageurs à apporter sur place des choses dont ils n’ont plus besoin chez eux et qui peuvent être utiles aux populations Balinaises : des chaussures, des vêtements, des cahiers, des stylos, des produits d’hygiènes, les médicaments qu’ils n’auront pas utilisé pendant leur séjour, ...

Grâce à CHARA France, les touristes peuvent aussi localiser les associations proches de leur hébergement à Bali et découvrir comment participer, à leur manière, à la solidarité du pays qu’ils vont visiter sans ajouter de frais supplémentaires à leurs voyages.

« Lors de mon premier voyage à Bali, en décembre 2017, j’ai visité, par « hasard », un orphelinat à quelques kilomètres de mon lieu de vacances. Une fois sur place, je me suis retrouvée face aux besoins primaires de ces enfants et je me suis dit qu’il existait un moyen simple pour leur venir en aide efficacement » explique Christine Mazaud – Fondatrice de CHARA France. « Cependant, quand nous faisons du tourisme, nous ne savons pas forcément où se situent les endroits et organismes auxquels nous pourrions apporter notre contribution. Il m’est donc venu l’idée de créer cette association pour guider et faciliter les recherches des vacanciers désireux de rendre service lors de leurs voyages en participant à une action humanitaire ».

Le touriste peut se rendre sur place dans l’association et déposer ce qu’il souhaite.

Le nom de CHARA provenant du mot “Joie” en grec, l’association a comme valeur principale la bienveillance. Que ce soit au sein de l’équipe de bénévoles ou des relations avec les organismes sur place, CHARA France veille à ce que bonheur et efficacité se mêlent étroitement.

À PROPOS DE CHARA FRANCE : L’association de tourisme social et solidaire CHARA France a été créée en 2017 par Christine Mazaud. Sa mission est d’être l’intermédiaire entre les organismes de solidarité balinais et les français qui se rendent sur l’île. Elle leur propose de réelles rencontres avec la population afin de leur venir en aide à la hauteur de leurs moyens et de partager les mêmes valeurs d’altruisme et de découverte.​ Grâce à ces actions, Chara France ajoute du sens à leurs vacances, en faisant d’un simple séjour touristique un voyage humanitaire.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Nouveau patron à la DGFIP (Finances Publiques) : fin de la déclaration obligatoire de revenus et lutte contra la fraude fiscale, les priorités immédiates

lundi 20 mai 2019

Jérôme Fournel a pris lundi à Bercy ses fonctions à la tête de la direction générale des Finances publiques (DGFIP), après avoir été pendant (...)