Réservation dans les stations de ski, encore un carton plein pour cette saison !

Les vacances aux sports d’hiver, c’est une affaire qui marche ! Le taux de réservation dans les stations de montage est encore de plus de 80% cette année.

mardi 3 février 2015, par

Cette nouvelle vague de l’Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM – Atout France révèle les bonnes perspectives attendues par les stations de montagne pour les vacances d’hiver après un mois de janvier très contrasté dans certains massifs du fait des conditions d’enneigement. Un début d’année qui confirme l’attrait des massifs français pour la clientèle touristique étrangère, notamment britannique et belge.

PNG - 45 ko
Réservation dans les stations de ski, encore un carton plein pour cette saison !

De bonnes perspectives de réservation pour les vacances d’hiver…

Les prévisions de fréquentation pour les vacances d’hiver sont très encourageantes, notamment grâce aux récentes chutes de neige, avec des taux de réservation qui s’échelonnent de 65 % à 75 % pour l’ensemble des hébergements sur la période. C’est la 2ème semaine (14-21 février, vacances pour les zones A et C) qui est pour le moment plébiscitée par les touristes avec des taux d’occupation prévisionnels compris entre 78 % et 84 % (voir graphique ci-dessous). Pour les 1ère et 4ème semaines, les taux de réservation sont pour l’instant inférieurs à 70 %. De nombreux bons plans sont encore disponibles pour les retardataires. Pour Charles-Ange Ginésy, Président de l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne : « ces premières estimations sont très prometteuses. Les conditions d’enneigement sont aujourd’hui excellentes en stations grâce aux récentes chutes de neiges et aux périodes de froid. Les vacanciers pourront pleinement profiter de conditions de ski optimales sur les pistes. Les stations mettent tout en place pour assurer la sécurité des skieurs mais nous rappelons que la prudence doit être la priorité de chacun. »

… Après un début d’année très contrasté

Si la satisfaction des stations pour la période dite « inter-vacances » est perceptible dans les Alpes du Nord et les Pyrénées, où les conditions d’enneigement ont été globalement bonnes ; les Alpes du Sud, les Montagnes du Jura, le Massif Central et les Vosges constatent quant à elles un recul de la fréquentation. Preuve de ce contraste les taux d’occupation s’échelonnent de 28 % à 73 % selon les types d’hébergement. Pour autant les écarts, du début janvier, entre les taux des stations d’altitude et les autres, s’est progressivement comblé. Ainsi, en dernière semaine, les taux de l’ensemble des stations sont relativement proches, autour de 60%.

© fotolia.com

Concernant les tendances de consommation, les réservations de dernière minute sont jugées en progression par rapport à l’an passé dans les Alpes du Nord, les Alpes du Sud et les Pyrénées, stables dans les Vosges et en recul ailleurs. Les courts séjours sont en progression dans les Alpes du Sud, les Pyrénées ou les Vosges et stables dans les Alpes du Nord. Les ventes « packagées » sont annoncées stables par rapport à l’an passé dans les Alpes du Nord et les Vosges et en recul dans les Alpes du Sud.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Rénovation des logements : l'agence publique simplifie les procédures

jeudi 18 avril 2019

L’Agence nationale de l’habitat (Anah), organisme public destiné à subventionner les travaux sur les logements privés, a fait part jeudi de (...)

Sarthe : la LGV passe près de son château, il obtient plus de 700.000 euros

jeudi 18 avril 2019

Le tribunal administratif de Nantes a condamné Eiffage Rail Express, maître d’ouvrage de la ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de la (...)

Où acheter un studio pour le louer ? Top 50 des villes les plus rentables

jeudi 18 avril 2019

Vous souhaitez acheter un bien immobilier pour le louer ? Si vous souhaitez percevoir un rendement attractif, vous devez impérativement (...)

Âge légal de départ à la retraite : 64 ans au lieu de 62 ans semble bien pour le MEDEF

jeudi 18 avril 2019

Le Medef a proposé jeudi de relever l’âge légal de départ en retraite de 62 à 64 ans d’ici 2028, afin d’assurer l’équilibre comptable du (...)