Départ Demain : de l’ultra dernière minute, à prix broyés

Pour les non-stressés de la réservation, des opportunités de profiter de vacances à ultra bon marché !

Départ Demain, application de réservation de séjours touristiques à l’ultra dernière minute (départ dans les 2 à 6 jours).

mercredi 20 septembre 2017, par

© fotolia.com

Le mois de septembre offre de nombreux avantages pour celles et ceux qui peuvent profiter de l’été indien : moins de monde, moins de familles avec enfants, des prix plus bas et un soleil plus doux sur des plages désertes.
24% des salariés font d’ailleurs le choix de partir en vacances en septembre ! (Selon une étude réalisée par Régionsjob en 2015)

Chaque semaine, Départ Demain propose des offres de dernières minutes avec de nombreux tours opérateurs et à prix très attractifs. Ces offres sont au préalable validées par des professionnels du voyage pour éviter toutes mauvaises surprises. Et pas la peine de rouler jusqu’à Paris pour prendre son avion, l’application propose des départs depuis de nombreuses villes de France !

Comment ca marche :

  • On télécharge l’application gratuite.
  • On suit les ventes tous les mardis et jeudis à 17h qui restent en ligne seulement 23h.
  • On choisit sa destination dans un des établissements de 3 à 5 étoiles
  • On décolle dans les 2 à 6 jours après la réservation.
  • Pour les réticents au smartphone il existe aussi un site web : departdemain.com
© fotolia.com

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Emprunt immobilier : un rapport remet en cause la généralisation de la domiciliation des revenus

jeudi 21 février 2019

La présidente du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a préconisé jeudi dans un rapport la suppression de la domiciliation des (...)

Alstom/Siemens : Bouygues, virulent contre Bruxelles, croit à un dividende

jeudi 21 février 2019

Le géant français Bouygues a dénoncé jeudi le rejet récent par Bruxelles de la fusion des groupes ferroviaires Alstom, dont il est premier (...)