Qui sont les plus gros consommateurs de Viagra en France ?

Une étude vient de révéler l’eldorado de la « pilule bleue »

Commercialisé il y a 15 ans maintenant, le Viagra ne connait pas la crise en France. Mais dans quelles régions en consomme-t-on le plus ? Ce médicament devrait d’ailleurs continuer sa croissance.

lundi 20 janvier 2014, par

© fotolia.com

Les Corses ont gagné. Si tant est qu’il y avait une compétition, ces derniers remportent le prix des plus gros consommateurs de Viagra. C’est en tout ca ce que révèle une étude publiée par le Télégramme. La moitié Est de la France est également bien placée avec des régions telles que l’Alsace, la Franche-Comté, Rhône-Alpes ou encore la Lorraine. La Bretagne est elle, dans la moyenne. Comment de telles informations ont pu être recueillies ? Tout simplement grâce à la société Celtipharm, un portait d’information et de services destiné aux pharmaciens d’officine, a collecté des données fournies par des pharmaciens afin d’y voir un peu plus clair à ce sujet. Alors les Corses ont-ils un appétit sexuel particulièrement développé ou une légère difficulté à avoir des érections ? Nous n’avons pas d’information à ce sujet et le mystère reste donc entier. Quoi qu’il est tout de même plus flatteur de penser à la première option.

Un médicament en plein essor

Pour les hommes ayant des problèmes érectiles, on comprend, cette « pilule bleue » s’avère bien utile. Bonne nouvelle pour vous messieurs, le prix du Viagra baisse. Autour de 72 euros pour quatre comprimés actuellement, des génériques font leur apparition. Pour cause, le laboratoire américain Pfizer a perdu l’exclusivité de son médicament en Europe en juin 2013. Ainsi, quatre laboratoires (Mylan, Biogaran, Zentiva et Teva) vendent maintenant leurs propres génériques. Ces nouveaux comprimés sont considérablement moins chers puisqu’ils coûtent entre deux et trois euros le comprimé. Il n’y a plus beaucoup d’obstacles à l’achat de cette pilule miraculeuse, si ce n’est les contraintes médicales. Ainsi le Viagra devrait encore avoir de beaux jours devant lui et ne semblent pas être un secteur qui connaitra la crise. N’est-ce pas messieurs.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Après le grand débat, rien ne sera comme avant, selon Sibeth Ndiaye

dimanche 7 avril 2019

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a promis dimanche que rien ne serait comme avant,à l’issue du grand débat que le (...)

BforBank : de nouvelles offres de bienvenue accessibles au plus grand nombre

samedi 6 avril 2019

BforBank a amorcé un nouveau virage depuis quelques mois. La banque en ligne du Crédit Agricole s’ouvre à une clientèle plus large et non (...)

Financement des entreprises : 65.000 TPE françaises bénéficieront du Fonds européen d'investissement (FEI)

samedi 6 avril 2019

Banque Populaire, la Fédération Nationale des Socama et le Fonds européen d’investissement (FEI) ont signé, le vendredi 5 avril 2019, un (...)

Remise en place du plafonnement des loyers en mai 2019 : pour la FNAIM, c'est une erreur

samedi 6 avril 2019

La remise en place de l’encadrement des loyers va encore réduire l’offre de logements, c’est le point de vue, sans surprise, de la FNAIM. (...)

Logement : la réforme de calcul des APL n'entrera pas en vigueur avant la fin 2019

vendredi 5 avril 2019

La réforme du calcul des aides au logement (APL), destinée à les adapter en temps réel aux revenus des bénéficiaires, n’entrera pas en (...)

HLM : la Caisse des dépôts prévoit de construire 40.000 logements sociaux d'ici à 2029

vendredi 5 avril 2019

La Caisse des dépôts compte faire construire 40.000 logements sociaux d’ici à 2029 via sa filiale spécialisée, a-t-elle annoncé vendredi, (...)

Immobilier de bureaux : l'atterrissage se confirme début 2019

vendredi 5 avril 2019

L’immobilier de bureaux confirme son repli début 2019 en Île-de-France, soit l’essentiel du marché français : déjà en net recul fin 2018 (...)