Les femmes délaissent les strings !

Au désespoir des hommes...

Particulièrement à la mode dans les années 90, le port du string serait en perte de vitesse !

samedi 13 juin 2015, par

Mais où sont donc passés les strings ?

S’il reste perçu par les hommes comme l’objet sexy par excellence, les femmes leur préfèrent des pièces plus confortables.

Le succès du string s’est apparemment envolé. Un sondage réalisé par Kantar Worldpanel confirme le désamour des femmes pour cette lingerie sexy. Nullement comparable en raison de sa forme couvrante, le shorty serait le grand vainqueur.

Moins de strings et plus de confort

Les femmes délaissent les strings !
Les femmes délaissent les strings ! © fotolia.com

Plus de 870 femmes ont ainsi répondu à cette enquête réalisée en automne 2011. Les résultats semblent sans appel : un quart des participantes trouveraient le string ringard. La tendance semble être au confortable plutôt qu’au coquin. Les femmes leur reprocheraient d’être peu pratiques et inconfortables. Selon les résultats de cette enquête, les femmes préféreraient les culottes en coton ou microfibres. Le bien-être est ainsi privilégié par les participantes.

Les grandes marques de lingeries ont également constaté la forte diminution des ventes de strings. Les shortys se sont quant à eux fait une place importante dans la classe des sous-vêtements féminins discrets. Les tangas, plus couvrants que les strings tout en dévoilant largement plus que les culottes, seraient de plus en plus demandées.

Des adeptes persistent

Si les femmes cherchent toujours à éviter les traces disgracieuses au niveau des fesses, elles ont ainsi tendance à se tourner vers les shortys et les tangas. Elles étaient 30% à porter des strings il y a 3 ans et leur proportion décline. Seules 25% des femmes participant à cette enquête ont porté des strings en 2011.

Le string reste cependant une bonne solution sexy et invisible sous les vêtements les plus moulants. S’il peut être considéré comme inconfortable par certaines femmes, il convient parfaitement à d’autres morphologies. Ainsi, les fesses bien rebondies, sur lesquelles les culottes ne peuvent rester en place, resteront certainement des adeptes du string. Voire du tanga. Plutôt que de passer la journée avec une culotte mal placée, mieux vaut dans ce cas continuer à porter des strings. La notion de confort s’inverse alors.

Cela ravira sans aucun doute votre homme qui comme 88% des hommes apprécient la lingerie sexy et féminine. Les mâles de 35 ans sont les plus sensibles à ce type de lingerie. Plus de 50% de la gent masculine reste quant à elle particulièrement sensible à ce petit accessoire. Que vont-ils alors penser du retour de la gaine ?...

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Rénovation des logements : l'agence publique simplifie les procédures

jeudi 18 avril 2019

L’Agence nationale de l’habitat (Anah), organisme public destiné à subventionner les travaux sur les logements privés, a fait part jeudi de (...)

Sarthe : la LGV passe près de son château, il obtient plus de 700.000 euros

jeudi 18 avril 2019

Le tribunal administratif de Nantes a condamné Eiffage Rail Express, maître d’ouvrage de la ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de la (...)

Où acheter un studio pour le louer ? Top 50 des villes les plus rentables

jeudi 18 avril 2019

Vous souhaitez acheter un bien immobilier pour le louer ? Si vous souhaitez percevoir un rendement attractif, vous devez impérativement (...)

Âge légal de départ à la retraite : 64 ans au lieu de 62 ans semble bien pour le MEDEF

jeudi 18 avril 2019

Le Medef a proposé jeudi de relever l’âge légal de départ en retraite de 62 à 64 ans d’ici 2028, afin d’assurer l’équilibre comptable du (...)