L’eau chlorée : un danger pour bébé !

Attention au risque de bronchiolites et d’allergies.

Très en vogue depuis quelques années, l

mercredi 8 septembre 2010, par

Très en vogue depuis quelques années, l’activité de bébé nageur ne serait finalement pas vraiment recommandée pour les jeunes enfants.

Les baignades des tout petits dans les piscines chlorées pourraient accroître le risque d’infection des voies respiratoires.

Les bains répétés en piscine ne seraient pas adaptés aux tout petits enfants. Alors que depuis quelques années les bébés nageurs sont à la mode, une étude belge montre que les produits pour chlorer les piscines irritent les poumons des petits.

Bronchite, asthme et allergies
Cette étude a été réalisée par le professeur Alfred Bernard de l’Université catholique de Louvain en Belgique. Ce toxicologue a ainsi examiné 430 enfants de 5 à 7 ans. Un questionnaire concernant la santé des enfants, la pratique de la piscine et les autres facteurs pouvant avoir des conséquences a été rempli par les parents.

Les résultats tendent à montrer que les enfants qui ont fréquenté régulièrement des piscines avant leur 2eme anniversaire sont 1,7 fois plus souvent victimes de bronchiolites. Ces résultats se sont même vérifiés chez les enfants sans antécédents parentaux ou ne fréquentant pas les crèches. L’asthme et les allergies respiratoires sont également plus nombreux. Plus l’enfant aurait passé du temps en piscine, plus le risque serait élevé.

La chloramine responsable
Que la piscine soit couverte ou découverte, les résultats sont les mêmes. Il y a dans l’eau des piscines des substances nocives. La chloramine est montrée du doigt. Il s’agit d’un mélange entre le chlore, désinfectant de piscine, et les matières organiques apportées par les nageurs (sueur, urine, salive...).

Cette substance est très irritante, notamment pour les muqueuses et les voies respiratoires. Or, les poumons des enfants continuent de se développer jusqu’à 6 ou 7 ans. Ceci explique qu’ils soient plus sensibles aux produits chimiques de ce type.

Bébés nageurs : prudence
Cette étude publiée en juillet dans European Respiratory Journal n’est pas la première à faire part des risques chimiques pouvant émaner des piscines. Le professeur Bernard et d’autres scientifiques travaillent déjà sur ce sujet depuis plusieurs années. Début juin, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset) a rendu un avis relatif à l’évaluation des risques sanitaires liés aux piscines.

L’Afsset fait une série de recommandations.
Certaines concernent justement les bébés nageurs. Elle préconise notamment que les bébés nageurs soient déclarés et suivis par leur médecin.
Au vu des bénéfices que pourrait apporter cette pratique comparés aux risques qu’elle peut faire courir à une population particulièrement vulnérable, l’Afsset appelle à la vigilance sur la pratique de cette activité, indique l’avis.

Lire aussi Des microbes chez les pédiatres !
Lire aussi Le système Pampers Dry Max est mis a mal !

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Messages

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Emprunt immobilier : un rapport remet en cause la généralisation de la domiciliation des revenus

jeudi 21 février 2019

La présidente du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a préconisé jeudi dans un rapport la suppression de la domiciliation des (...)

Alstom/Siemens : Bouygues, virulent contre Bruxelles, croit à un dividende

jeudi 21 février 2019

Le géant français Bouygues a dénoncé jeudi le rejet récent par Bruxelles de la fusion des groupes ferroviaires Alstom, dont il est premier (...)