Grossesse et tabac ne font pas bon ménage.

Un danger pas assez pris au sérieux.

Même en voulant faire au mieux pour son bébé, il est parfois difficile d

jeudi 9 juin 2011, par

Même en voulant faire au mieux pour son bébé, il est parfois difficile d’arrêter de fumer. Il est souvent même impossible.

Beaucoup de futures mamans prennent conseil sur les forums accessibles sur Internet et se retrouvent alors, confrontées à toute sorte d’informations contradictoires quant à l’impact de la cigarette.

Trente-six pour cent des femmes qui commencent leur grossesse fument quotidiennement. Voici un chiffre qui inquiète l’association Droits des non-fumeurs (DNF) qui a réalisé une enquête sur les femmes enceintes et la cigarette. Conduite en partenariat avec le site magicmaman.com, l’enquête a étudié les discussions des forums de sites spécialisés en santé et a analysé les résultats d’un sondage en ligne.

Trop de femmes enceintes fument
Sorti des 36% qui fument au début de leur grossesse, les résultats montrent que 22% fument encore durant les 3 mois qui précèdent l’accouchement. En France, environ 1 bébé sur 5 vient au monde d’une maman fumeuse.

Si une femme sur 4 a indiqué avoir réduit sa consommation, très peu réussissent réellement à arrêter de fumer. Un grand nombre pourtant a essayé, mais s’est heurté à la difficulté d’y parvenir seule. Pourtant, la grande majorité des femmes savent que la grossesse et la cigarette ne sont pas compatibles, mais un grand nombre également sous-estiment les risques encourus.

Des dangers pour la mère et l’enfant
Les dangers de la cigarette sur les bébés et les mamans semblent encore méconnus. Pourtant, les quelque 400 composés chimiques de la cigarette jouent des rôles précis. Outre les cancers, la cigarette influe bel et bien sur les fausses couches, les multipliant par deux. Le tabac joue également un rôle néfaste sur la fertilité, des hommes comme des femmes, et risque de favoriser les grossesses extra-utérines.

La cigarette est également problématique pour le bébé en train de se construire. Le monoxyde de carbone absorbé à travers les cigarettes va entrainer une mauvaise oxygénation du fœtus. C’est un facteur entrainant des naissances prématurées, des retards de croissance, des poids de naissance insuffisants et un risque accru de mort subite du nourrisson. Le nouveau-né est aussi beaucoup plus vulnérable aux affections respiratoires. Bronchites et bronchiolites sont des exemples de pathologies récurrentes chez les enfants de fumeuses.

Le web regorge d’idées fausses
Contrairement à ce que de nombreuses femmes pensent, tomber enceinte ne suffit pas pour arrêter de fumer. C’est d’ailleurs ce que prouvent les chiffres de l’étude DNF.

Sur les forums, on trouve également l’information que les patchs à la nicotine sont interdits aux femmes enceintes. L’association souligne que cette affirmation est fausse. Cette solution peut être utilisée par les futures mamans, en l’enlevant la nuit. Demander conseil à son médecin afin de trouver l’aide nécessaire pour parvenir à son but est recommandé.

L’association DNF indique aussi, sur son site notamment, qu’une autre idée fausse est très en vogue. Elle consiste à croire qu’il est préférable de continuer à fumer plutôt que d’arrêter et de provoquer un trop grand stress au bébé. L’association indique que les conséquences de la cigarette sur le bébé et la maman dépassent celles provoquées par le stress et ne sont plus à démontrer.

La solution qui consiste à se limiter en termes de quantité de cigarettes fumées chaque jour n’est, elle non plus, pas recommandée. Pour les médecins, les femmes qui réduisent le nombre de cigarettes auront tendance à inspirer plus profondément le tabac à chaque bouffée. Arrêter de fumer afin de préparer la venue de bébé est, au dire des spécialistes, la solution la plus sage.

La tribu éco-citoyenne a la parole !

Messages

  • J’ai beaucoup hesité,mais permettez moi de laisser un petit message de ce Voyant Medium sur ce forum,cela peut toutes fois vous etre aussi d’une grande utilité
    Je suis convaincue que c’est pas le forum ideal pour cela ,mais tout le monde peut avoir de probleme dans la vie.
    Peut être vous l’aurez déjà vu a la télé .
    Je veux vous parler du Voyant Nelson,lui qui m’a aider a avoir un enfant malgré ma stérilité,vraiment ma liesse est infinie,et selon mes avis personnels,je pense qu’il est le plus honnete et sérieux Voyant,car son travail me l’a confirmer.
    Or il avait gueri il a quelques mois, le cancer de prostate a mon mari. Cela ne mérite t-il pas de faire l’affiche d’un tel homme ?
    Mon sage conseil,est que tous ceux qui ont de problemes auxquels ils n’arrivent toujours pas a trouver de solution,je me permets de vous laisser ces cordonnées que voici :
    SKYPE :( voyant.nelson1)
    MAIL:voyantnelson@yahoo.fr ,vous pouvez le joindre quand vous le souhaitez à ces adresses
    Selon mes renseignements sur lui ,il intervient aussi dans tous les autres domaines :
    Problemes de stérilités,de couples,pas d’emploi,ni d’enfant,pas de chance ,maladies graves ou incurable,etc.
    Vous avez des problemes qui depassent votre vie,adressez-lui svp vos problemes vous aussi et je suis sur que vous allez trouver comme nous,une immense satisfation.
    Vous etes fragilisés par une séparation, une maladie, une difficulté familiale et financière, et vous penser trouver un peu de réconfort auprès de médiums, seul Voyant Nelson peut vous aider dans l’immediat. Dites-lui tout et sans hesiter.
    Grace a lui, je serai maman pour toujours desormais,vraiment la voyance sauve.
    Passez vous aussi le message a ceux qui seront dans de problemes.
    Infiniment merci Mr Nelson

Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

France : le patrimoine net des ménages a augmenté de 3,8% en 2017

jeudi 17 janvier 2019

Le patrimoine net des ménages en France a augmenté de 3,8% en 2017, après 3% en 2016, une hausse imputable aux deux tiers aux prix de (...)

Crédits immobiliers en France : désormais sous l'inflation, les taux n'ont pas rebondi en 2018

jeudi 17 janvier 2019

Les banques françaises ont légèrement abaissé en décembre les taux d’intérêts des crédits immobiliers aux particuliers, ces derniers achevant (...)