Pollution plastique des océans : TOP 12 des plus gros pollueurs

Le 7e continent de plastiques, une honte pour l’Humanité.

Avant de finir dans les océans, nos déchets plastiques sont produits sur la terre ferme. Quels sont les plus gros pollueurs des océans ? Une petite idée ? Et en Europe ? Quid de la Méditerranée ?

vendredi 24 août 2018, par

Une équipe de chercheurs dirigée par Jenna Jambeck, ingénieur en environnement à l’Université de Géorgie, a analysé les rejets de déchets plastiques dans les océans du monde entier. Ils ont découvert que la Chine et l’Indonésie sont les principales sources de bouteilles en plastique, de sacs et autres déchets qui polluent nos océans.

Selon le rapport publié dans le Wall Street Journal : ensemble, ces deux nations représentent plus d’un tiers des déchets plastiques qui finissent en mer. Les pays sud-asiatiques tels que les Philippines, le Vietnam, le Sri Lanka ou encore la Thaïlande figurent aussi parmi les mauvais élèves en la matière.

© Statista

Et en Europe ? 500.000 tonnes chaque année de plus dans la Méditerranée

La situation n’est pas plus brillante. Chaque seconde, vingt kilos de plastique sont rejetés par les Européens dans la Méditerranée selon un rapport du WWF publié en juin 2018. La situation est pire encore, car notre grande bleue est une mer fermée. La concentration de nos déchets plastique est polluée par 500 000 tonnes chaque année par la seule Europe et jusqu’à 130 000 tonnes de « microplastique » (des morceaux de moins de cinq millimètres).

Des bonus/malus sur les plastiques

Face à la pollution de l’océan, la Commission européenne a décidé de frapper fort : afin de réduire les déchets plastiques, qui représentent 70 % de la pollution marine en Europe, une série de propositions ont été proposées. Premiers visés, les produits en plastique à usage unique, tels que les cotons-tiges ou les pailles.

Un rapport de l’association Seas at Risk estime la consommation annuelle des déchets plastiques qui polluent nos océans. Les mégots de cigarettes, dont le nombre est chiffré à 54 000 millions par an en France, font partie des déchets plastiques les plus souvent retrouvés sur les plages. Les industriels du secteur devront à présent sensibiliser les consommateurs à leur effet néfaste sur l’environnement.

Quant aux bouteilles plastiques, deuxième article à usage unique le plus utilisé en France, elles devront faire l’objet d’une consigne afin d’inciter les consommateurs à leur recyclage, sous la forme d’un bonus/malus plastique.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Economies budgétaires : le monde HLM accepte le compromis du gouvernement

mercredi 24 avril 2019

Le monde HLM a approuvé un compromis proposé par le gouvernement en matière d’économies budgétaires, qui seront moins importantes (...)

Compteurs électriques communicants Linky Enedis : une commission d'enquête pour évaluer les risques pour la santé

mercredi 24 avril 2019

Alors que le tribunal de Bordeaux a ordonné le 23 avril 2019 à Enedis de poser des filtres sur les compteurs Linky de 13 personnes (...)