Parc d’éoliennes à Cussy les Forges (89), quid des espèces en voie de disparition ? Cigognes noires, milans royaux... Le vent de la colère se lève

Parc d’éoliennes de Terre Plaine à Cussy les Forges, la contestation s’organise © Zurbains.com/stock.adobe.com

Le projet de parc d’éoliennes à Cussy les Forges lève un vent de colère. Les travaux ont débuté alors qu’une décision de justice ne doit être rendue qu’en 2022. L’arrêt du chantier n’a pas été respecté. Les habitants sont mécontents et la contestation s’organise.

Publié le

 Cigognes noires, milans royaux...

Insensé ! Pour quelques éoliennes de plus, l’on passerait d’un revers de main sur la gène infligée aux oiseaux migrateurs menacés d’extinction ? La cigogne noire, dont l’axe de migration passe sur ces terres sacrifiée sur l’autel de la volonté d’atteindre un ration de production d’énergie renouvelable ? Au détriment de l’écologie ? Un comble, exactement l’inverse de ce que nous souhaitons. Nous souhaitons développer les énergies renouvelables dès lors qu’elles ne nuisent pas aux éléments naturels. Produire de l’énergie verte en sacrifiant le milieu naturel d’espèces menacées, c’est absurde. Le vent de la colère se lève de nouveau.

 Encore un nouveau scandale à venir ?

Sur le fonds du dossier, l’association des Hauts de l’Auxois se bat contre le projet d’éoliennes à Cussy les Forges et organise ce samedi 11 décembre de 10h45 à 12h00 à Avallon, une manifestation pour demander l’arrêt du chantier tant que le tribunal d’Appel de Lyon n’a pas encore statué sur l’appel déposé. La société Enertrag continue les travaux d’aménagement sans tenir compte du recours en justice. L’appel en justice n’est certes pas suspensif mais visiblement la société n’a aucun doute sur son issue. Une attitude pour le moins surprenante. Dans ces dossiers de mises en chantier de parcs éoliens, décidemment, les enjeux financiers seraient si importants. Bien loin de l’écologie, de la production d’énergie verte. Les affaires avant tout. Le monde d’avant.

 5 éoliennes de 150 mètres !

© Collectif Auxois Morvan

Cussy-les-Forges est un site d’élevage important, difficilement conciliable avec l’éolien (problème de lactation des bêtes, de reproduction...). C’est également un site fort en biodiversité où cigognes noires et blanches y passent et nidifient. Le parc éolien de Terre-Plaine est un projet industriel privé, avec une rémunération garantie par l’Etat pendant 20 ans. Cette promesse de l’Etat est directement financée par nos factures d’électricité ! Contesté par plusieurs associations de défense de l’environnement, le projet est actuellement en attente de décision de justice, près de la Cour d’Appel administrative de Lyon. Cette décision fixera le sort du projet : autorisation d’exploiter ou non. La décision ne doit intervenir que DEBUT 2022. Or, malgré une forte incertitude, l’industriel installe dès maintenant ses machines.Le chantier est en cours. Quelle vision de l’éthique des affaires ! Que se passera-t-il si la décision aboutit à un refus ?

 Éoliennes en cours d’installation

Les socles en béton ont été coulés (diamètre : 22 m, hauteur : 2,7 m, soit 2.100 tonnes de béton). Comment tout démonter ? Comment évacuer ces tonnes de
bétons et ces kilomètres de câble aluminium rampants ?

© Collectif Auxois Morvan

(source : tract association Collectif Auxois Morvan)

Votre avis

Un commentaire ? Votre avis, lancement d'un débat ? Question ?

💬 Réagir à cet article Parc d'éoliennes à (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Éoliennes, le vent de la colère