Energie : l’hydroélectricité a atteint sa limite en France

La coupe est pleine pour l’hydroélectricité

A l’occasion d’une table ronde sur l’hydroélectricité et la transition énergétique, l’association France Nature Environnement (FNE) revient sur les limites de cette énergie en France...

mercredi 22 mai 2013, par

**Energie : la convention sur l’hydroélectricité fait débat

Mercredi 22 mai, l’Union Française de l’Electricité (UFE) organise une table ronde intitulée "Hydroélectricité, atouts de la filière et développement de son potentiel". Cette réunion qui s’inscrit dans le grand débat national sur la transition énergétique, sera notamment le cadre idéal pour discuter d’une révision de la "Convention d’engagement pour le développement d’une hydroélectricité durable en cohérence avec la restauration des milieux aquatiques."

Une convention qui n’avait pas fait l’unanimité au moment de sa signature en 2010.

"Cette convention est porteuse d’illusions. Son titre l’annonce clairement. Ainsi nous ne sommes pas favorables au développement d’une l’hydroélectricité dans un pays où pratiquement tous les grands sites énergétiques sont déjà équipés : aucun fleuve, rivière, ou ruisseau n’échappent au tronçonnage !", rappelle Bernard Rousseau, responsables des questions "eau" chez FNE.

"Cette convention, était en réalité tournée vers le développement de la petite hydroélectricité. Elle validait la destruction des derniers tronçons de rivières du pays, en particulier des petits cours d’eau, souvent de très bonne qualité. C’était également cautionner l’installation de 500 à 1000 microcentrales qui viendraient s’ajouter aux quelques 1700 déjà existantes et en activité", précise-t-il.

**Energie : les dangers de l’hydroélectricité

© fotolia.com

L’association espère donc profiter de cette table ronde pour mettre en avant les dangers environnementaux de l’hydroélectricité. Ce moyen de production énergétique a de graves impacts sur les cours d’eau et a déjà atteint ses limites en France un parc de barrages hydroélectriques très important.

Aujourd’hui, l’objectif du Grenelle de l’environnement de deux tiers des masses d’eau en bon état d’ici 2015 est en péril, notamment à cause des répercussions des équipements hydroélectriques.

"En diminuant les débits à certains moments et sur certains tronçons pour les augmenter soudainement sur d’autres, en remplaçant des cours d’eau vifs et courants par des plans d’eau immobiles, en modifiant le rythme des crues et des étiages, (...), en compliquant et en ralentissant jusqu’à les interdire les migrations des espèces aquatiques provoquant leur disparition... l’hydroélectricité menace la biodiversité et contribue de façon majeure à la dégradation de l’état de nos eaux.", explique l’association dans un communiqué.

Les discussions à venir seront donc primordiales pour orienter la production énergétique vers des énergies plus propres.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

France : le patrimoine net des ménages a augmenté de 3,8% en 2017

jeudi 17 janvier 2019

Le patrimoine net des ménages en France a augmenté de 3,8% en 2017, après 3% en 2016, une hausse imputable aux deux tiers aux prix de (...)

Crédits immobiliers en France : désormais sous l'inflation, les taux n'ont pas rebondi en 2018

jeudi 17 janvier 2019

Les banques françaises ont légèrement abaissé en décembre les taux d’intérêts des crédits immobiliers aux particuliers, ces derniers achevant (...)