Electricité : gare au black-out !

Cet hiver, sans soleil, ni vent pendant 10 jours consécutifs, la France sera dans le noir...

Plusieurs groupes énergétiques européens viennent de mettre en garde les autorités européennes contre les risques liés à un trop grand investissement sur les énergies renouvelables.

mercredi 11 septembre 2013, par

**Electricité : les grands d’Europe tirent la sonnette d’alarme

Hier, en marge de la réunion du parlement européen, Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez et Paolo Scaroni, patron d’ENI, ont tiré la sonnette d’alarme sur l’approvisionnement énergétique de l’Europe.

"La sécurité d’approvisionnement énergétique n’est plus assurée, les émissions de CO2 repartent à la hausse, les investissements dans le secteur diminuent drastiquement et les factures énergétiques sont en forte augmentation", ont-ils expliqué.

D’après les deux grands dirigeants, l’investissement trop important des autorités européennes sur les énergies renouvelables pourrait avoir des effets catastrophiques sur la fourniture d’électricité et provoquer un black-out cet hiver !

**Electricité : les dangers de la dépendance aux énergies renouvelables

Les éoliennes, c’est bien... Quand il y a du vent !
Les éoliennes, c’est bien... Quand il y a du vent ! © fotolia.com

On connaissait les dangers de la dépendance énergétique au nucléaire, voici désormais ceux des énergies renouvelables !

Aujourd’hui, l’approvisionnement énergétique est dépendant des conditions climatiques. Si pendant plusieurs jours/semaines un manque d’ensoleillement ou de vent se faisait ressentir, les énergies solaires et éoliennes ne seraient pas suffisantes pour assurer la consommation énergétique quotidienne de nombreux européens.

Les neufs grands groupes énergétiques mettent aussi l’accent sur l’aspect désincitatif des subventions pour les énergies renouvelables sur les investissements dans les énergies traditionnelles et le gaz en particulier.

Les efforts des énergéticiens pour réaliser les indispensables investissements dans le secteur ont été entravés par l’incertitude sur la rentabilité de ces investissements en raison notamment de l’absence de cadre politique clair, prévisible et objectif, fondé sur une législation stable et prévisible", expliquent ces entreprises.

"Nous devons réduire le rythme auquel l’Europe installe des parcs éoliens et des panneaux solaires. Actuellement, il est insoutenable", a insisté M. Mestrallet.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Forum

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Retraites : le débat a été posé par Macron, dit Philippe aux députés LREM

lundi 8 avril 2019

Edouard Philippe a justifié lundi soir le débat actuel sur un possible décalage de l’âge de la retraite en affirmant qu’il avait été posé (...)