Les cobayes du nucléaire !

Le contingent français a utilisé ses hommes.

Des jeunes appelés du contingent ont servi de cobayes pendant les essais nucléaires français au Sahara algérien dans les années 60.On croyait que les USA et

lundi 22 février 2010, par

Des jeunes appelés du contingent ont servi de cobayes pendant les essais nucléaires français au Sahara algérien dans les années 60.

On croyait que les USA et l’ex-URSS étaient seuls à faire des expériences à l’insu de sa population... c’était oublié un vieux talent, bien français.

Les secrets finissent toujours par ressortir un jour.
Même longtemps après qu’elles aient eu lieu, il y a des choses qui demeurent inacceptables et imprescriptibles. Le quotidien Le Parisien a rendu compte du contenu d’un dossier confidentiel qu’il s’est procuré. Ce dossier, classé secret-défense, est un rapport revenant sur les essais nucléaires effectués par l’armée française dans les années 1960.

Un document qui révèle que certains soldats ont servi de cobayes aux expérimentations, dans la course à la bombe. Certains de ces vétérans sont aujourd’hui atteints de maladies irréversibles. Tout n’a pas été encore éclairci concernant les pratiques scientifiques dans le désert du Sahara, puisque le rapport découvert par Le Parisien ne serait que le tome I, si l’on en croit son sous-titre.

Ce rapport, classé confidentiel défense et intitulé la Genèse de l’organisation et les expérimentations au Sahara, aurait été rédigé selon le quotidien par un ou des militaires anonymes en 1998, l’année de l’abandon définitif des essais nucléaires. Il montre que lors des premiers essais atomiques au début des années 1960, la priorité absolue pour les scientifiques et les militaires était d’obtenir la bombe. Quelles que soient les conséquences humaines !

On apprend par exemple que l’armée a demandé à certains militaires de remplacer leur masque à gaz par un masque anti-poussière !
Le rapport est sans appel, selon le Parisien : les appelés du contingent servaient de cobayes.

Jusqu’à présent seuls les USA et l’ex-URSS étaient des pays cités comme ayant délibérément fait des expériences à l’insu de certaines populations, toujours pour des objectifs militaires, gardés jalousement secrets.

Les premières guerres au Moyen-Orient ont notamment servi à tester de nouvelles armes chimiques, sans oublier la guerre du Vietnam ou plus récemment le conflit en Tchétchénie. Que la France gaullienne se soit aussi prêtée à ce type de pratiques est lamentable, mais hélas pas vraiment étonnant.

Lire aussi La France : 4e exportateur mondial d’armes !
Lire aussi Tchernobyl attend toujours !

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

CORRIGÉ : Rénovation urbaine : 5 milliards débloqués en six mois (gouvernement)

jeudi 23 mai 2019

Les grues reviennent dans nos quartiers : cinq milliards d’euros ontété engagés par l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), a (...)

Foncier agricole : les prix des terres d'élevage en net recul en 2018 (FnSafer)

jeudi 23 mai 2019

L’écart entre les prix des terres agricoles destinées à la culture et celles vouées à l’élevage est au plus haut depuis 1997, en grande partie (...)