La Chine convoite les hydrocarbures de l’Arctique.

Une consommation énergétique toujours plus grande.

Le premier ministre chinois, Wen Jiabao, est en visite dans différents pays européens du 20 au 27 avril.Un objectif : se rapprocher des pays qui pourraient

lundi 23 avril 2012, par

Le premier ministre chinois, Wen Jiabao, est en visite dans différents pays européens du 20 au 27 avril.

Un objectif : se rapprocher des pays qui pourraient aider la Chine dans sa quête vers les réserves énergétiques de l’Arctique.

Au programme du voyage officiel du premier ministre chinois, des visites en Suède, Islande, Pologne et Allemagne. À chaque fois, des objectifs précis de partenariats ou de rapprochement sont présents. La Chine s’intéresse de près aux réserves de minéraux de l’Arctique et cherche des appuis.

La Chine a besoin de toujours plus d’énergie
Les réserves en hydrocarbures estimées en Arctique sont impressionnantes. Environ 90 milliards de barils de pétrole et 30% des ressources en gaz mondiales seraient enfouis en Arctique. Or, la Chine, pays le plus consommateur d’énergie au monde, s’intéresse de près aux hydrocarbures enfouis dans l’Arctique.

D’ici 2016, la consommation de charbon de la Chine devrait augmenter de 24% pour s’établir à 3 123 millions de tonnes équivalent carbone. En 2010, la Chine a produit et consommé environ la moitié de la production mondiale de charbon à elle seule. Du côté du pétrole, la Chine est le deuxième pays consommateur au monde en utilisant plus de 10% de la production mondiale en 2011. Pour continuer son développement frénétique, la Chine semble insatiable en énergie.

L’Islande : un pays bien placé
L’Islande, placée à proximité de l’Arctique, offre pour la Chine des avantages stratégiques. Les pays proches de l’Arctique comme l’Islande, la Russie, le Canada et quelques autres pays européens peuvent avoir tendance à vouloir privatiser l’Arctique et estimer qu’ils y sont prioritaires, explique l’Institut chinois d’études internationales. Avec la fonte des glaces, une nouvelle route pourrait s’ouvrir entre l’Asie et l’Europe, permettant de raccourcir considérablement les temps de transport entre les deux. D’autre part, le recul des glaces serait également synonyme d’un accès plus facile aux sources d’énergie.

Des vues de longue date
L’Arctique intéresse la Chine depuis longtemps déjà. La Chine insiste sur le fait que l’Arctique est un domaine public. Contrairement à l’Antarctique, l’Arctique ne bénéficie pas d’un statut spécial le protégeant contre l’exploitation de ces ressources minérales.

À plusieurs reprises et par différents biais, la Chine a montré son intérêt pour l’Islande en essayant de s’y implanter. Si pour l’instant cela reste un échec, les Chinois ne cachent pas qu’ils souhaitent nouer des partenariats avec les Islandais, notamment en ce qui concerne le fret trans-Arctique. Il y a de grands potentiels de coopération dans le commerce bilatéral, la géothermie et l’Arctique a récemment indiqué le vice-ministre des Affaires étrangères chinois.

Le Conseil de l’Arctique, qui regroupe huit grands pays, dont l’Islande, intéresse également la Chine qui aimerait bien y avoir un siège d’Observateur permanent. Si la Suède soutient cette candidature, les Etats-Unis et le Canada sont plutôt réticents. La position de la Norvège devrait jouer un rôle important et sa décision ne semble pas encore prise. S’il a été dit que la Norvège soutiendrait la Chine, les tensions induites par l’attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo, militant pour la défense des droits de l’homme. Tout n’est donc pas encore joué.

La tribu éco-citoyenne a la parole !
Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Finance éthique & confiance : professionnels de la banque, participez au concours organisé par l'Observatoire de la Finance

mardi 19 mars 2019

Le CFPB-Ecole supérieure de la banque vient de lancer l’appel à participation de l’édition francophone du Prix ’Finance : Ethique & (...)

Crise financière : les risques évalués en mars 2019 par le HCSF sur l'endettement record en France et le Brexit

mardi 19 mars 2019

Le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a publié ce début de semaine une actualisation de sa revue des risques financiers. Les (...)

Immobilier neuf à Serris (77) : PROMOGIM, Lauréat de la consultation de Real Estate Development by Euro Disney

mardi 19 mars 2019

PROMOGIM va construire 148 logements à Serris, en Seine-et-Marne. Ce programme est issu d’une consultation portée par Real Estate (...)

Logement : les 20 propositions de la FNAIM portant sur la fiscalité immobilière, les dépenses publiques et la transition écologique

mardi 19 mars 2019

Dans le cadre de sa contribution au Grand Débat National, la FNAIM, 1ère organisation des professionnels de l’immobilier en France et en (...)

Toujours préoccupé, le bâtiment tourne ses revendications vers l'Europe

mardi 19 mars 2019

La principale organisation du bâtiment français table toujours sur un léger déclin d’activité cette année face au repli du logement neuf, (...)

Darmanin favorable à l'allongement de la durée de travail évoqué par Agnès Buzyn

mardi 19 mars 2019

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a jugé courageuse mardi la proposition de sa collègue Agnès Buzyn sur l’allongement de la (...)

L'agence de notation française Beyond Ratings autorisée par l'ESMA à noter les États, collectivités locales et institutions financières à mandat public

mardi 19 mars 2019

Beyond Ratings, première agence de notation intégrant systématiquement l’analyse ESG à obtenir l’agrément de l’ESMA.